La Brigade Nahal arrête une attaque terroriste

Vendredi matin, un terroriste a mené un attentat à la jonction du Goush Etzion. Après avoir renversé deux civils, il a tenté de poignarder des soldats. Le lieutenant Itay, présent sur les lieux, raconte cette attaque.

“À 6h00 du matin, mes soldats sont arrivés à la jonction du Goush Etzion et exactement 26 minutes plus tard, nous avons entendu comme une explosion”, nous confie le lieutenant Itay, commandant du 50ème Bataillon de la Brigade Nahal. “Nous avons vu un véhicule gris qui roulait dans notre direction et qui s’est arrêté à quelques dizaines de mètres. Au début nous n’avons pas compris ce qu’il se passait, puis nous avons vu un terroriste courir vers nous avec un couteau.”

Le lieutenant Itay et deux soldats qui étaient avec lui ont lancé la procédure de routine lorsqu’un suspect s’approche. Le terroriste ne s’est pas arrêté et a couru dans leur direction. “J’ai compris qu’il voulait nous attaquer, je n’ai pas hésité et j’ai ouvert le feu.”

“Nous avons souvent simulé des exercices de ce genre donc je savais exactement ce que je devais faire et ce qu’on attendait de moi. Après avoir blessé le terroriste, nous avons prévenu les équipes médicales militaires et civiles qui ont pris soin des civils blessés et du terroriste.”

Il y a exactement un mois, une autre tentative d’attaque a eu lieu à la jonction du Goush Etzion et ce sont aussi les combattants de la Brigade Nahal qui l’ont stoppé. “Ces deux évènements nous ont prouvé à quel point notre mission est importante” conclut le lieutenant Itay. “Je suis convaincu que nous continuerons à répondre de manière rapide à toute menace qui surviendrait dans notre région.”

 


Share:


Comments: