De civil à soldat : l’entraînement d’un combattant

Tous les soldats combattants de Tsahal commencent en tant que nouvelles recrues – personne ne se réveille un matin en étant combattant. Ces soldats doivent suivre un entraînement de plusieurs mois durant lequel ils acquièrent des compétences physiques et mentales.

Cette transformation commence au centre de recrutement où les nouvelles recrues reçoivent leurs uniformes, passent des entretiens, remplissent des questionnaires afin de se préparer du mieux possible. Une fois être passés dans toutes les salles requises, ils partent directement vers la base d’entraînement où ils resteront les prochains mois.

Lors de cette formation, ils apprennent des choses qui leur serviront pour la suite de leur parcours, comme la routine et la discipline militaire, surmonter les difficultés physiques, ils apprennent à tirer et les principes fondamentaux de Tsahal. Cet entraînement dure quatre mois et se termine par une longue marche. À la fin de celle-ci, les soldats prêtent serment à Tsahal, marquant officiellement leur entrée dans les rangs de l’armée israélienne.

23376240114_d848ef52ec_o

 

La fin de cette cérémonie symbolise le début de leur entraînement avancé durant lequel les soldats sont assignés à un rôle spécifique dans la brigade. Au bout de quatre mois à un an d’entraînement avancé (selon l’unité) un soldat est considéré comme prêt et opérationnel.

Lors de cet entraînement avancé, les soldats apprennent à travailler en équipe. Ils commencent par travailler en petit groupe, en escouade et terminent par finalement travailler avec toute la compagnie. L’accent est mis sur le sport, la préparation, le respect de l’équipement militaire et sur l’apprentissage de différentes techniques de combat.
Le Corps du Génie Militaire est entraîné à faire face aux obstacles sur le terrain comme des mines et des tunnels. Le Corps de Collecte de Renseignements est spécialisé dans la collecte d’informations visuelles sur le champ de bataille et de leur transfert rapide aux forces de manœuvre. L’Unité de Recherche et Sauvetage a elle aussi un entraînement spécial qui comprend des scénarios comme des tremblements de terre, tsunamis et attaques terroristes.

La “Massa Koumta”, ou marche du béret, est l’étape finale d’un soldat combattant. Les soldats marchent toute la nuit, en portant leur arme, veste (avec six chargeurs et deux gourdes) et des civières. Après avoir marché plus de 30 à 70 kilomètres (cela varie en fonction de l’unité, les forces spéciales marchent plus que les autres), les soldats reçoivent le béret de leur unité lors d’une cérémonie émouvante où les familles sont conviées.

 

Soldiers from the IDF's Home Front Commands Search and Rescue Regular Brigade complete their training after eight months by receiving an orange beret. This is their grueling beret march.

La marche du béret de la Brigade de Recherche et Sauvetage qui marque la fin de leur formation en tant combattant.

Ils font désormais officiellement partie des soldats combattants de Tsahal !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: