La tactique de Tsahal pour détruire les tunnels terroristes du Hamas

Parfois, la meilleure solution pour contrer une menace est de l’affronter sur le terrain. C’est ce que fait l’unité Yahalom du Corps du Génie Militaire de Tsahal spécialisée dans les opérations souterraines.

La menace des tunnels

Depuis 2014, le Hamas, l’organisation terroriste qui contrôle la bande de Gaza construit de nombreux tunnels transfrontaliers dans le but d’infiltrer les communautés israéliennes et d’attaquer ses citoyens. Ils ont changé la face du champ de bataille en le déplaçant sous terre. Lors de l’Opération Bordure Protectrice, les militants du Hamas ont traversé un tunnel terroriste en direction de Nahal Oz et ont tué cinq soldats de Tsahal et ont tenté de repartir avec leur corps. Ces tunnels atteignent même les communautés civiles du Kibboutz Nir Am et du Kibboutz Soufa, mettant en danger des milliers de vies innocentes.

EDN_9860

Notre réponse : l’unité Yahalom

Pour contrer cette menace, Tsahal a doublé le nombre de soldats de l’unité d’élite Yahalom du Corps du Génie Militaire. Alors que la plupart des soldats combattants suivent une formation basique, les soldats de l’unité Yahalom se spécialisent dans la découverte, la fouille et la destruction des tunnels terroristes.

Alors que la menace des tunnels ne cesse de croître, le rôle de l’unité Yahalom est devenu crucial. L’unité est divisée en plusieurs compagnies : “Yaël” spécialisée dans la reconnaissance et « Sayfan » formée pour gérer la menace des armes non conventionnelles. Il existe également deux autres unités spécialisées dans les explosifs et la compagnie «Samur» spécialisée dans les combats souterrains.

Combattre dans un tunnel terroriste

“La difficulté principale de la guerre souterraine est que l’ennemi ne laisse pas de trace visible depuis le ciel.” a dit le colonel Yaron, commandant de l’unité Yahalom. “L’ennemi est caché et collecte des information, ce qui rend la situation compliquée” La tactique du Hamas n’est pas différente. “Le Hamas opère sous terre comme il le ferait sur le terrain en utilisant la défense, l’offensive et la retraite. Ils détruisent même les fondations de leurs tunnels terroristes pour blesser les soldats de Tsahal présents à l’intérieur. Cette tactique est semblable à celle utilisée au Vietnam.

Le lieutenant Hezi a été le premier à combattre dans l’un des tunnels terroristes du Hamas lors de l’Opération Bordure Protectrice. “Il n’y a pas deux tunnels identiques. La première personne à entrer dans un tunnel doit improviser”, explique-t-il. “C’est exactement ce pour quoi nous nous entraînons, être préparé à n’importe quelle situation, que nous soyons face à un terroriste ou un explosif. C’est en voyant l’intérieur de ces tunnels terroristes que nous comprenons combien la menace à laquelle nous faisons face est grande.”


 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: