Le plus grand exercice d’évacuation

Le 13 septembre 2016, le Commandement du Front Intérieur de Tsahal a mené avec succès un exercice d’évacuation au nord d’Israël qui avait pour but d’évacuer les civils vivant dans les villages et villes à la frontière libanaise.

L’exercice nommé “distance de sécurité” avait pour objectif de tester les forces de Tsahal en cas de situation d’urgence. L’Unité de Recherche et Sauvetage du Commandement du Front Intérieur s’est entraînée à mettre en sécurité les communautés israéliennes vivant près de la frontière. Une partie de l’unité a simulé l’évacuation de familles, enfants et personnes âgées alors qu’une autre se chargeait de placer les personnes blessées dans les ambulances afin de les emmener dans l’hôpital le plus proche.

Exercice d'évacuation

Exercice d’évacuation

 

Le colonel Dr. Eyal Furman, commandant médical du Commandement du Front Intérieur explique “Il y a de nombreux efforts médicaux à fournir lors de tels exercices, et celui-ci est le plus grand que nous ayons fait jusqu’à présent. C’est un vrai défi de trouver les bonnes solutions médicales adapter à chaque population surtout sur le terrain, mais c’est pour cela que nous sommes là.”

Même si la frontière entre Israël et le Liban reste plutôt calme depuis la Seconde Guerre du Liban, nos troupes restent en état d’alerte et sont prêtes à défendre la population israélienne contre toute attaque.

Le Hezbollah, le groupe terroriste chiite du Liban, est toujours présent de l’autre côté de la frontière israélienne. Le groupe terroriste joue un rôle important dans la guerre civile syrienne aux côtés du président syrien Bashar al-Assad contre les groupes rebelles.

Entraînement du Commandement du Front Intérieur

Entraînement du Commandement du Front Intérieur

 

Mais le groupe menace toujours l’État d’Israël et sa population qui sont sa cible principale. Le Hezbollah dispose d’un grand nombre de missiles de longue portée ainsi qu’un important arsenal d’armes.

Dans un discours datant de 2015, Nasrallah a dit “Nos roquettes, combinées avec l’installation de stockage d’ammoniaque de Haïfa, créeront l’effet d’une bombe nucléaire.”

Les exercices comme celui-ci permettent de s’assurer que les civils israéliens savent quoi faire en cas d’attaque pour se mettre en sécurité et ainsi laisser les troupes terrestres travailler efficacement.


Share:


Comments: