Cyberdéfense : Tsahal s’inspire de “Game of Thrones” lors d’un entraînement

Tsahal s’inspire de la célèbre série télé “Game of Thrones” lors d’un entraînement contre les cyberattaques.

Les petits oiseaux de Varys ont entendu des murmures de l’autre côté du mur. Le chef des pirates informatiques des “White Walkers” a mis au point un plan pour prendre le contrôle du site internet de la horde de Dothraki. Des virus informatiques ont endommagé l’ordinateur des Dothraki et tous ses fichiers ont été détruits.

Voici le scénario auquel un groupe de soldats de Tsahal spécialisé dans la cyberdéfense a été confronté durant un entraînement intensif. Lors de cet exercice, des soldats de la Marine, de l’Armée de l’Air, de l’Armée de Terre et des unités de cyberdéfense ont été répartis dans différentes maisons représentant celles des romans et de la célèbre série télé “Game of Thrones.” Chaque maison était dirigé par un cadet. Leur mission était de restaurer les fichiers détruits et de repousser les “White Walkers”.

image

“L’univers fantastique est idéal pour former les soldats à une cyberattaque de grande envergure et leur permet de gagner de l’expérience en cas d’attaques multiples,” a dit le commandant Nimrod Focsenianu. “Cet exercice permet aux soldats de gagner en expérience car ils doivent défendre des cyberattaques qu’ils voient rarement dans leur quotidien.”

Pour les cadets qui mènent les équipes, cet exercice est leur première opportunité pour appliquer ce qu’ils ont appris lors de leur formation spéciale en tant qu’officiers dans le domaine de la technologie. De nos jours, un site internet qui a l’air inoffensif peut prendre le contrôle total d’un système informatique en quelques secondes seulement, sans que personne s‘en rende compte.

Israël est tous les jours confronté à des centaines de milliers de cyberattaques. Alors que les ordinateurs et les réseaux se développent de plus en plus, les cyberattaques, elles aussi se sont développées. Les attaques informatiques sont très difficiles à identifier et les pirates peuvent s’emparer d’informations cruciales sans même qu’on le remarque.

image (3)

Tsahal a investi d’innombrables ressources pour se défendre face à cette menace. En juin 2015, le lieutenant-général Gadi Eizenkot, le chef d’état-major de Tsahal, a annoncé la création d’un Commandement “Cyber” qui supervisera toutes les activités du domaine virtuelle. En 2017, le Commandement “Cyber” sera complètement fonctionnel. Le Commandement combinera les capacités du renseignement militaire israélien ainsi que celles de l’unité de Télécommunication C-4i. “La clef c’est le travail d’équipe. Dans le monde de l’informatique, il n’y a pas de balles. Il n’y a aucune manière simple de reconnaître ses ennemis. Pour réussir, il faut à la fois rassembler l’effort des programmeurs, ingénieurs et des experts en terme de guerre informatique”, explique le commandant Itay Sagi.

 


Share:


Comments: