L’incroyable parcours d’Ilan et Ari

Ilan et Ari se sont rencontrés dans la Marine et c’est là qu’ils sont devenus meilleurs amis. Aujourd’hui, les deux soldats servent dans la salle des machines à bord du même navire.

French marin (1)

De droite à gauche : Ilan et Ari

Quartier-maître de 2ème classe Ilan, 20 ans

Originaire de Lyon, Ilan a fait son Aliyah en 2003 avec ses parents et ses trois frères (de 5, 16 et 19 ans) à cause de la montée de l’antisémitisme en France.

Il voulait devenir combattant dans la Marine israélienne pour suivre les traces de son oncle qui servait comme marin dans la Marine nationale française.

Ilan raconte son expérience sur le navire : “Les conditions ne sont pas faciles, nous sommes nombreux à bord et l’espace est restreint. Néanmoins, je suis heureux d’être ici. Comme il y a peu de place sur le navire, un lien familial s’est rapidement créé entre les membres de l’équipage. Les liens que j’ai formés avec les autres marins sont uniques. Dans la Marine, on nous enseigne à aimer apprendre. Grâce à tout cela, je sens que j’apprends tous les jours quelque chose de nouveau. »

Matelot de 1ère classe Ari, 19 ans

Ari avait 4 ans lorsqu’il a fait son Aliyah en 2001 depuis son village d’Annemasse en France avec sa mère et sa soeur. Depuis son enfance, Ari est familier avec l’armée. Ayant un cousin dans la Brigade Givati et un autre dans la Marine, il connaît depuis longtemps les différences entre les différentes Armées de Tsahal. Ari a suivi la trace de son cousin qui a servi comme sous-marinier. C’est pour cela que servir dans la Marine était pour lui le choix évident.

Il raconte son quotidien: “Le travail n’est pas facile, mais malgré les difficultés mon service militaire est très intéressant. Chaque jour j’apprends de nouvelles choses – des choses techniques sur le navire tout comme sur mes camarades, qui sont pour moi comme des frères. À bord, on nous enseigne à fournir un travail de grande qualité. De plus, les personnes que nous rencontrons resteront nos amis toute la vie. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’à la fin de mon service, j’aurai acquis des connaissances qui me serviront toujours. En plus de tous nos entraînements, je me développe personnellement. Ici, nous apprenons énormément sur nous-mêmes. »

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.

 


Partager:


Comments: