La plus grande opération de saisie d’armes de 2016

La nuit dernière, Tsahal a mené une opération dans la région de Judée-Samarie afin de localiser et démanteler les importants trafics d’armes de cette zone. Cette opération de saisie d’armes est la plus importante de 2016.

Tsahal a confisqué 22 machines servant à la fabrication d’armes près de Bethléem et de Hébron ainsi que des dizaines d’armes illégales et munitions. Tsahal a aussi fermé sept ateliers d’armement et arrêté deux trafiquants d’armes.

Même si ce n’est pas la première opération de ce genre, elle est la plus importante de cette année. Durant ces 8 derniers mois, Tsahal a saisi plus de 300 armes à feu et 49 machines servant à leur production. Plus de 140 trafiquants d’armes ont aussi été arrêtés.

DSC00010 (1)

“Depuis ces derniers mois, la Brigade Régionale de Judée-Samarie a découvert et démantelé une industrie d’armement illégale en Judée-Samarie,” a dit le Colonel Roman Gofman, le commandant de la Brigade Etzion. “Ce soir, nous avons atteint un point crucial de notre mission.”


En plus des couteaux et des voitures, les armes artisanales sont devenues les armes de prédilection des terroristes palestiniens. Elles peuvent être achetées pour seulement 470 euros. En plus d’être très abordables, elles ne disposent pas de numéros de série ce qui les rend intraçables.

צרפתית

Depuis début 2016, les armes à feu ont été utilisées dans 25% des attaques terroristes. Cette année, il y a eu plus de 30 fusillades en Israël. Ce genre d’opération, qui vise à combattre le terrorisme palestinien à sa source, a permis de réduire d’environ 30% le nombre d’attaques terroristes en quelques mois. Supprimer les armes illégales des rues de Judée-Samarie est une étape importante de Tsahal dans son combat contre le terrorisme.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Share:


Comments: