Le Hezbollah a violé plus de 8000 fois la Résolution de l’ONU

Le 12 juillet 2006, le Hezbollah a tué huit soldats israéliens et enlevé deux autres. Cette attaque, qui marque le paroxysme d’années de terrorisme par le Hezbollah à la frontière entre Israël et le Liban, a déclenché la deuxième guerre du Liban. Depuis son fief au sud-Liban, le Hezbollah a tiré près de 4000 missiles sur Israël pendant toute la durée de la guerre, menaçant ainsi la vie de deux millions de civils israéliens.

Le 11 août 2006, un cessez-le-feu a été proclamé par les deux belligérants. Afin de veiller au maintien de la paix à la frontière Israélo-Libanaise, le Conseil de Sécurité des Nations unies a voté et promulgué la Résolution 1701. Celle-ci :

“Lance un appel à Israël et au Liban pour qu’ils appuient un cessez-le-feu permanent et une solution à long terme fondés sur les principes et éléments suivants : strict respect par les deux parties de la Ligne bleue; adoption d’un dispositif de sécurité qui empêche la reprise des hostilités, notamment établissement, entre la Ligne bleue et le Litani, d’une zone d’exclusion de tous personnels armés, biens et armes autres que ceux déployés dans la zone par le Gouvernement libanais.”

Cette résolution appelait au désarmement du Hezbollah et à son retrait du sud-Liban. Le Hezbollah continue de violer cette résolution. L’organisation terroriste a de façon continue renforcé ses capacités offensives et déstabilisé une région déjà instable. Dix ans après la promulgation de la Résolution 1701, le Hezbollah l’a violée plus de 8000 fois.
UN fraRenforcer son arsenal

Bien que la résolution appelle au désarmement du Hezbollah, celui-ci continue d’augmenter ses capacités balistiques. On estime que l’organisation terroriste possède aujourd’hui plus de 100000 missiles de courte, moyenne et longue portée, ce qui est plus de 5 fois le nombre qu’il en possédait pendant la deuxième guerre du Liban. Loin de faire profil bas, le Hezbollah se vante de ses actions, et reconnaît publiquement violer la Résolution. Hassan Nasrallah, le leader de l’organisation, a déclaré sur Al-Manar TV en novembre 2012, “Si Israël a été choqué par le missile Fajr-5 qui a frappé Tel Aviv, comment vont-ils réagir aux milliers de missiles qui vont pleuvoir sur Tel Aviv et le reste du pays s’ils envahissent le Liban ?”

Hezbollah-map-fr1L’Iran et la Syrie, frères d’armes

L’organisation terroriste reçoit la plupart de ses missiles de l’Iran et de la Syrie, ses alliés dans la région. Avec leur aide, le Hezbollah fait entrer en secret des armes au Liban. Le 4 novembre 2009, la Marine israélienne a saisi 500 tonnes d’armes illégales, de roquettes et de missiles cachés à bord du navire “Francop”. Les armes, qui provenaient d’Iran, étaient destinées aux terroristes du Hezbollah.

Le paragraphe 15 de la résolution 1701 stipule que :

“Tous les États devront prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher, de la part de leurs ressortissants ou à partir de leurs territoires ou au moyen de navires de leur pavillon ou d’aéronefs de leur nationalité : a) La vente ou la fourniture à toute entité ou individu situé au Liban d’armes et de matériel connexe de tous types, y compris les armes et leurs munitions, les véhicules et le matériel militaires, le matériel paramilitaire et leurs pièces de rechange, que ce matériel provienne ou non de leur territoire…”

pasted image 0Ces images montrent que le Hezbollah utilise des armes et du matériel tels que des drones à des fins offensives et de collecte de renseignements. Au cours des trois dernières années, avec un soutien grandissant de l’Iran et de la Syrie, le nombre de violations commises par le Hezbollah de la Résolution 1701 a augmenté de façon drastique.

pasted image 0

Attaques contre les forces et les civils israéliens

Le Hezbollah a toujours eu recours à la terreur afin d’atteindre ses objectifs, et il continue à le faire. En août 2013, quatre roquettes ont été tirées depuis le sud-Liban, mettant en danger la vie des civils israéliens. Une autre violation de la Résolution 1701 a eu lieu en janvier 2015, quand le Hezbollah a attaqué un véhicule de Tsahal, tuant deux soldats israéliens et blessant sept autres. Depuis sa création, les principaux objectifs du Hezbollah sont de détruire Israël et d’établir une théocratie chiite au Liban.

Dix ans après le cessez-le-feu unanime et la promulgation de la Résolution 1701, le Hezbollah a montré qu’il est plus attaché à la destruction d’Israël qu’au maintien de la paix à la frontière. Il continue de violer la résolution et d’utiliser tous les moyens possibles pour développer et améliorer ses capacités offensives. Tsahal est prêt à faire face à n’importe quelle menace du Hezbollah à sa frontière nord.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: