La réalité augmentée utilisée par l’Armée de l’Air

Depuis sa mise en service en 1980,  la technologie du casque porté par les pilotes de F-16I a été améliorée. Le capitaine R., pilote de F-16I du 107ème escadron de l’Armée de l’Air, explique les fonctions de ce casque intelligent.

AtRqHFV7C492901NwL41o1JSl98yRlfWDtA5ZoHKIIZe

Le capitaine R. avec le casque intelligent.

Informations en temps réel

En plus de la radio et du masque à oxygène, le casque est équipé d’un appareil qui projette les données de vol et de la mission en temps réel directement sur la visière. Ceci permet aux pilotes de recevoir des informations sur l’altitude, la vitesse, le cap, mais aussi sur leurs cibles.

Caméra intégrée

De plus, le casque dispose d’une caméra haute-définition qui filme tout le déroulement de la mission, du décolage jusqu’à l’atterrissage. Cette fonctionnalité permet par la suite aux pilotes d’analyser leurs missions. Comme l’explique le capitaine R.,“Nous utilisons cette caméra pour énumérer les aspects de la mission qui ont été positifs ainsi que ceux qui doivent être améliorés.”
Chaque casque est fait sur mesure et est donc adapté au pilote qui le porte. En revanche, ils ne sont pas légers. Chaque casque pèse 6 kilos en condition normale, mais avec une grande force g, son poids peut être 9 fois supérieur.

15633567946_10f915b609_o_22

Un des grands atouts du F-16I est qu’il permet de viser avec grande précision des cibles au sol comme dans le ciel, mais le manoeuvrer est plus difficile. Pour cette raison, ce casque intelligent facilite le travail difficile des pilotes et les aide à mener à bien leurs missions.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Share:


Comments: