La frontière nord d’Israël : la menace de l’Islamisme radical

patzanbanner1-640x220La frontière nord d’Israël a vu beaucoup de changement l’année dernière. Entre la menace du Hezbollah au Liban et la Guerre Civile Syrienne juste de l’autre côté de la frontière. Tsahal doit faire face à une situation sécuritaire vulnérable en constante dégradation.

Hezbollah : Le pantin de l’Iran à la frontière d’Israël

Le Hezbollah est l’une des organisations terroristes les plus sophistiquées et les plus riches au monde. Fondée, entraînée, financée et déployée comme pantin de l’Iran, son réseau d’agents s’étend à travers l’Europe, l’Afrique, l’Asie et les Amériques. Le groupe Shi’ite contrôle de nombreuses zones du Liban, a tiré des milliers de roquettes sur Israël et a tué des centaines de civils innocents.
La branche militaire du Hezbollah.

La branche militaire du Hezbollah.

Le 14 août 2006, la Résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU a mis fin à la Deuxième Guerre du Liban, et a interdit toute présence du Hezbollah au Sud-Liban. 9 ans plus tard, le fief du Hezbollah demeure non seulement intact, mais l’organisation est plus dangereuse que jamais.

Avec leur arsenal de 100,000 roquettes capables d’atteindre n’importe quel point sur la carte d’Israël, le Hezbollah est l’une des principales menaces pour le pays. En juin 2015, Hassan Nasrallah le leader du Hezbollah a déclaré :

“Je le dis clairement à Israël : le Hezbollah déplacera des millions d’Israéliens pendant la prochaine guerre”.

L’attaque du 28 janvier 2015 contre une patrouille de Tsahal près du mont Dov à l’aide de missiles anti-tank russes à la pointe de la technologie témoigne de la menace que le Hezbollah continue de représenter.

a1431780739

Récemment, des vidéos ont emmergées montrant l’implication de l’organisation terroriste dans la Guerre Civile Syrienne. Ces images témoignent de l’utilisation par le Hezbollah de la technologie avancée qu’ils possèdent en matière de drones d’attaque et de renseignement.

Des terroristes du Hezbollah opérant des drones iraniens en Syrie.

Des terroristes du Hezbollah opérant des drones iraniens en Syrie.

Bénéficiant de l’aide militaire et financière de l’Iran, et utilisant le champ de bataille syrien pour acquérir de l’expérience, le Hezbollah et son arsenal d’armes menacent la vie de millions de personnes.

La Guerre Civile Syrienne : Le Djihadisme à la frontière

p-2

Quatre ans et demi après lee début de la Guerre Civile Syrienne, la situation de l’autre côté de la frontière est plus volatile que jamais. Les tirs perdus occasionnels ont vu des roquettes et des obus de mortier tomber en territoire israélien, et le bruit des combats peut être entendu de façon quotidienne à la frontière. mais au milieu de la situation chaotique en Syrie, des groupes islamiques radicaux financés et armés par l’Iran ont récemment attaqué Israël et menacé la vie de millions d’Israéliens.

Les combats à Quneitra.

Les combats à Quneitra.

En août dernier, le Djihad Islamique Palestinien, une organisation terroriste présente à la fois dans la bande de Gaza et en Syrie, a tiré des roquettes contre Israël.

Le QG du Djihad Islamique Palestinien se trouvent à Damas en Syrie, mais ils possèdent aussi des bases à Beyrouth ainsi qu’à Téhéran. Cette organisation terroriste a révélé à plusieurs occasions d’où proviennent son financement et l’entraînement qu’elle reçoit.

En réponse à l’attaque du mois d’août, l’Armée de l’Air israélienne a neutralisé la cellule terroriste responsable du tir de roquettes.

En juillet 2014, au tout début du conflit entre Israël et Gaza, l’organisation a déclaré :  

“Nous voulons remercier tout spécialement nos frères de la République Islamique d’Iran (…) et nous n’oublions pas d’envoyer toute notre gratitude à nos frères du Hezbollah, la résistance islamique au sud-Liban. Et tout particulièrement Hassan Nasrallah, pour leur soutien ferme, qu’il soit financier, militaire ou moral.”

Des terroristes du Jihad Islamique.

Des terroristes du Jihad Islamique.

Mais malgré une situation sécuritaire précaire, Tsahal a continué de fournir de l’aide médicale à plus de 1700 Syriens fuyant les combats.

Le front nord d’Israël traverse des changements sans précédents.  Le détérioration de la situation sécuritaire en Syrie et en Liban permet aux organisations terroristes financées par l’Iran, comme le Hezbollah ou le Jihad Islamique, d’être présentes à la frontière d’Israël. Mais comme toujours, Tsahal est prêt à affronter ces menaces et à protéger les civils Israéliens. 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: