L’unité canine de Tsahal a elle aussi combattu le terrorisme à Gaza

Oketz banner chiens

Tout au long de l’Opération Bordure Protectrice, les chiens de l’unité d’élite Oketz ont combattu les terroristes à Gaza. Nombre d’entre eux ont été blessés au combat, mais cela ne les a pas empêchés de continuer à se battre.

Seulement 10 jours après avoir été grièvement blessé à Gaza, Whiskey, un chien de l’unité Oketz de Tsahal, est revenu avec joie sur le champ de bataille. Il n’était pas le seul. Pendant l’Opération Bordure Protectrice, plusieurs chiens de Tsahal ont été blessés au cours des affrontements avec les terroristes du Hamas. Et comme Whiskey, nombreux sont ceux qui ont continué le combat malgré leurs blessures.

Unité Oketz

Oketz est l’unité d’élite canine de Tsahal et est considérée comme la meilleure de ce type au monde. Ses soldats suivent une formation intense pour pouvoir mener l’infanterie et les forces spéciales au combat. Ils s’entraînent toute l’année pour se joindre aux autres unités de Tsahal dans toutes sortes de situations, des missions de routine aux opérations les plus complexes.

“De façon générale, nos chiens sont très motivés et il est rare qu’ils montrent que quelque chose ne va pas chez eux”, explique le commandant A., un des vétérinaires les plus expérimentés de l’unité. Le premier jour de l’opération terrestre à Gaza, une balle est entrée dans la jambe de Whiskey près d’une artère vitale. Malgré sa blessure, il a continué à mener sa mission aux côtés de soldats de Tsahal.

Unité Oketz

C’est seulement plus de deux heures après qu’il ait été blessé que le maître de Whiskey a remarqué que celui-ci boîtait et qu’il avait besoin de soins médicaux de toute urgence. Les soldats de Tsahal l’ont immédiatement évacué vers une clinique en Israël où des vétérinaires ont mené une procédure chirurgicale qui lui a sauvé la vie. Dix jours plus tard, Whiskey est retourné au combat. “Il était déterminé à continuer la mission”, explique le major A. “Sa blessure était très dangereuse et il y a survécu presque par miracle.”

Un lien entre guerriers

Kimba, une autre chienne de l’unité, et son maître, ont été blessés après que des terroristes aient tiré un obus de mortier dans leur direction. Après avoir reçu des éclats d’obus à la tête et à la poitrine, Kimba a subi une opération chirurgicale dans un hôpital vétérinaire israélien. Tout au long de sa convalescence, elle a reçu régulièrement des visites de son maître qui a insisté pour la voir malgré ses propres blessures.

Un soldat de Oketz et son chien

Un soldat de Oketz et son chien

Tsahal honore ses chiens au même titre que ses soldats. Lorsque quatre chiens ont été tués dans la bande de Gaza, l’unité Oketz a tenu une cérémonie émouvante en leur mémoire. Des dizaines de maîtres-chiens sont venus rendre les derniers hommages à ces chiens tombés au combat. Ceci montre bien le lien exceptionnellement fort qui existe entre les maîtres de l’unité et leurs compagnons.

Les combattants d’Oketz font tout ce qui est possible pour sauver la vie d’un chien blessé. “Ils sont comme des combattants à quatre pattes, et nous prenons l’évacuation d’un chien blessé très au sérieux”, explique le commandant A. “Nous décidons de la façon d’évacuer chaque chien en fonction de la sévérité de sa blessure, c’est-à-dire soit par voie terrestre soit par hélicoptère. À Gaza, il y avait toujours des vétérinaires sur le terrain pour soigner les chiens blessés.”

oketz

“Tous les chiens ayant été blessés ont subi un traumatisme”, précise le commandant Y., un autre des vétérinaires de l’unité. “Ils ont été blessés par des éclats d’obus à des endroits qui handicaperaient un être humain, mais tous ont continué d’avancer. Nombreux d’entre eux ont continué à se battre parce qu’ils voulaient dissimuler leurs blessures”.

Continuez la conversation sur Twitter :

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Commentaires: