Les “Singes de la Terreur” : l’un des 5 secrets du Lotar Eilat

banner lotar FR

Les forces spéciales anti-terroristes d’Eilat, aussi appelées Lotar Eilat, connaissent chaque recoin de la ville balnéaire du sud d’Israël. Ils n’y vont ni pour se détendre ni pour profiter des fonds marins uniques au monde. Pour ces soldats de Tsahal, Eilat représente leur lieu d’entraînement et d’intervention pour assurer aux habitants et aux touristes une ville où les vacances et le farniente restent les maîtres mots.

En quelques minutes, les combattants du Lotar Eilat, unité de réservistes, doivent passer de citoyens israéliens habituels à soldats combattants prêts à lutter contre le terrorisme. Peu importe où ils se trouvent lorsqu’ils sont appelés, qu’ils soient au supermarché avec leurs femmes ou en train de lire un livre avec leurs enfants, ils sont obligés de partir pour remplir leur mission : protéger la ville d’Eilat.

SVL_2172

En raison de sa fréquentation touristique, de sa localisation et de son aéroport, Eilat est une ville propice aux menaces. “Nous nous préparons pour de nombreux scénarios simultanés”, explique le lieutenant-colonel T., le commandant de l’unité. “Nous sommes capables de sauver des otages pris au piège dans des véhicules, des bateaux, des hôtels, des bus, des avions. N’importe où.”

1. L’unité s’est entraînée dans chaque bâtiment important à Eilat

Le Lotar Eilat conduit des exercices dans presque chaque bâtiment de la ville ouvert au public. Se familiariser avec la structure du bâtiment donne un avantage significatif aux soldats et les empêche de se sentir marcher vers l’inconnu. “Le but de l’unité est que les soldats se sentent le plus familiers possible avec les bâtiments afin qu’ils puissent agir de façon optimale en cas d’urgence”, précise le lieutenant-colonel T.

2. En hiver, l’unité s’entraîne dans les hôtels

En hiver, de nombreux hôtels de la ville ferment une partie de leur complexe pour mener des travaux de rénovations. Ceci offre aux soldats du Lotar le meilleur endroit pour s’entraîner et perfectionner leurs compétences.

3. Tous les soldats du Lotar vivent à Eilat

Le Lotar Eilat est une unité de réservistes et les soldats qui la composent doivent habiter Eilat et avoir entre 20 et 60 ans. Non seulement les soldats habitent à Eilat et connaissent parfaitement la région, mais ils peuvent ainsi également intervenir au plus vite et arriver directement sur les lieux depuis leur travail ou leur maison. Ce sentiment d’être ceux qui protègent directement leur famille et leurs amis, donne aux soldats la meilleure des motivations et les pousse à faire de leur mieux.

 

4. L’unité a commencé en tant que petite force de renfort

Seules trois unités de Tsahal sont autorisées à libérer des otages et l’une d’entre elles est le Lotar Eilat. Fondée au début des années 80, elle ne devait apporter qu’une réponse immédiate jusqu’à ce qu’une unité spéciale puisse arriver sur les lieux. Quelques années plus tard, le Lotar a été appelé pour une prise d’otages et a mené le sauvetage à la perfection. C’est à ce moment-là qu’il a véritablement fait ses épreuves.

5. L’une des équipes de l’unité se fait appeler “Les Singes de la Terreur”

Le Lotar Eilat est composée de plusieurs équipes dont celle des “Singes de la Terreur”. Elle est spécialisée dans les opérations extrêmes comme celle de faire irruption dans un bâtiment en passant par la fenêtre ou par le toit. Ils peuvent frapper toute cible et à tout moment, même au quarantième étage d’un gratte-ciel.

 

Continuez la conversation sur Twitter :

 Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: