Le plus grand exercice aérien international de Tsahal

Dimanche 24 novembre, pour la première fois en Israël, l’Armée de l’Air israélienne a mené l’exercice d’entraînement “Blue Flag” – un exercice aérien international avec la participation des forces aériennes américaines, italiennes et grecques. Revivez l’exercice, comme si vous y étiez.

blue flag

Cet exercice de large envergure, mené entièrement en anglais, s’est tenu à la base aérienne Ovda dans le sud d’Israël et rassemblait pour la première fois l’Armée de l’Air des États-Unis, de l’Italie et de la Grèce. Il se poursuivra jusqu’au jeudi 28 novembre et s’inscrit dans le programme de formation d’élite de l’Armée de l’Air israélienne. Le but de l’exercice est d’améliorer les capacités de défense aérienne générales d’Israël tout en apprenant à coopérer avec les alliés internationaux.

L’Ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Dan Shapiro, était présent lors du lancement de l’exercice et a déclaré :

“Israël vit dans un environnement hostile. Nous avons besoin des forces les mieux équipées et les mieux entraînés pour protéger nos habitants et pour assurer notre sécurité. »

« Nous avons aussi besoin d’alliés et nous en avons d’incroyables ici, s’entraînant tous ensemble et renforçant ainsi leur partenariat qui chaque année devient de plus en plus fort.”

L’exercice incluait des formations simulant des forces ennemies mais également des missions d’entraînement pour identifier des missiles anti-aériens. Il a permis de mettre en valeur les capacités d’Israël dans les airs. Le mois dernier encore, l’Armée de l’Air israélienne avait mené un exercice spécial de vols à longues distances durant lequel les escadrons avaient pratiqué un ravitaillement en essence en plein vol.

Si vous ne l’avez pas encore cu, visionnez cet exercice :

“Pour nous, il s’agit nous entraîner ensemble”, explique un soldat des forces aériennes de Tsahal. “Nous préparons cet exercice depuis plusieurs maintenant. Nous sommes ici afin de continuer à travailler ensemble.“

Des représentants d’autres pays ont observé cet exercice, en envisageant la possibilité d’y participer lors des prochaines années.

“Blue Flag” était en préparation depuis plus d’un an. En plus d’avoir mené un atelier préparatoire au début de cette année qui avait permis aux équipes aériennes de s’entraîner lors de vols dirigés uniquement en anglais, l’Armée de l’Air israélienne avait organisé deux vols d’entraînement par jour au cours des six derniers mois en prévision de l’exercice.

Prenez vos infos à la source – Rejoignez-nous sur Facebooket suivez le fil info de Tsahal en français sur Twitter.


Partager:


Comments: