Recherche et sauvetage : d’où vient la réputation des sauveteurs de Tsahal ?

L’unité de recherche et de sauvetage de Tsahal a participé à de nombreuses missions en Israël et à l’étranger, comme au Japon après le séisme ravageur de 2011. Son travail et son matériel ont contribué à faire d’elle l’une des plus réputées au monde dans ce domaine. Comment ses soldats sont formés ? Nous les avons suivis au cours d’un entraînement la semaine dernière, voici une partie de leurs secrets.  

Des scénarios complexes

Un camion a explosé à proximité d’une école et 200 élèves et membres du personnels sont coincés sous les décombres du bâtiment. Au même moment, un missile et une roquette ont frappé deux autres édifices. C’est la situation sur laquelle les soldats de l’unité de recherche et de sauvetage de Tsahal se sont penchés la semaine dernière.

Unité de recherche et de sauvetage de Tsahal

Plus réactifs, plus préparés

Les 200 mannequins qui ont été placés sous les décombres doivent être secourus. Des sauveteurs, des ingénieurs et des médecins, tous réservistes, ont été mobilisés pour cet exercice.

«En rappelant des réservistes, nous vérifions également la rapidité avec laquelle nous pouvons mobiliser des forces, sur différents sites», explique le Colonel Ramtin Sevti, Commandant de l’unité de recherche et de sauvetage . «Nous nous entraînons volontairement dans des zones qui ont été réellement frappées par une castrophe».

« Nous ne sommes jamais suffisamment prêts, mais nous nous exerçons régulièrement, en coopération avec d’autres unités de réserve. Nous maintenons ainsi des niveaux d’alerte et de préparation élevés.  Nos sauveteurs ont déjà eu à opérer en temps de guerre et après des catastrophes naturelles en Israël et à l’étranger »

Des hommes de terrain

Le premier objectif de l’exercice est de se préparer à traiter les blessés directement sur le terrain sans les transférer immédiatement vers l’hôpital.  Sur chaque mannequin figure la description de la blessure à traiter.  Le second est d’améliorer la coopération avec les autorités locales. Dès son arrivée sur les lieux, l’unité travaille avec la population locale pour déterminer le nombre et l’identité des victimes et des blessés pris au piège sous les décombres.

L’unité de recherche et de sauvetage israélienne est connue dans le monde entier pour l’aide apportée dans les zones sinistrées. Au cours des 26 dernières années, Tsahal a envoyé 14 délégations humanitaires à travers le monde dans des endroits qui venaient d’être frappés par des catastrophes naturelles. La plupart de ces délégations étaient composées de réservistes de l’Unité de Recherche et de Sauvetage et de médecins de Tsahal qui ont mis en place des hôpitaux de campagne dès leur arrivée sur les lieux du drame. Au total, le personnel médical israélien a sauvé la vie de 417 personnes, a porté secours à plus de 3700 blessés et a assisté la naissance de 47 bébés. Tsahal envoie ses soldats au secours des sinistrés, quel que soit l’endroit où la catastrophe frappe.


Partager:


Comments: