Le porte-parole de Tsahal dans le Golan : « Nous entendons des balles et des tanks de l’autre côté de la frontière syrienne »

Le chef d’état-major Benny Gantz ainsi que les commandants de la division du plateau du Golan, se sont rendus ce dimanche en visite dans la région afin d’évaluer la situation à la frontière syrienne.

« Pour l’instant, la situation à la frontière est une affaire syrienne mais qui peut se transformer en notre affaire », a expliqué le chef d’état-major Benny Gantz aux forces présentes sur le terrain avant de leur demander de rester en alerte et prêtes à contrer les tentatives d’infiltrations.

Le porte-parole de Tsahal, le Général de brigade Yoav (Poly) Mordechai, s’est joint à la visite et s’est exprimé sur sa page Facebook dans la journée :

« De l’autre coté de la frontière syrienne nous pouvions entendre le son des balles et des tanks. Les commandants de la division sont prêts à ce que les balles se dirigent vers eux. Certains racontent qu’ils entendent des hommes hurlant « Allah Wakkbar ». De mes propres yeux, j’ai vu des soldats et des rebelles syriens de l’autre coté de la frontière. »

 

 Benny Ganrz à la frontière syrienne

Benny Gantz à la frontière syrienne

Il y a un mois, Benny Gantz s’était déjà exprimé sur la situation syrienne:

« Nous entendons parler de la menace iranienne, de la menace du Hezbollah basée  au Liban et de ce qui se passe en Syrie. Assad tire sur son peuple et de perd le contrôle. Les organisations terroristes se forment sous la forme du jihad mondial. Si le besoin se fait sentir, nous devrons non seulement contrer une armée syrienne mais aussi des organisations terroristes en possession d’un arsenal moderne et sophistiqué. « 


Partager:


Comments: