L’Eilat INS : le naufrage du navire 45 ans plus tard

INS Eilat, ou de son nom d’origine, le HMS Ardent (R39), était un navire de guerre de classe Z inventé par la Royal Navy dans les années 1940.

Après avoir été utilisé par la Marine britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, il a été reçu par la marine israélienne en 1955, lors de l’opération Kadesh. Aujourd’hui, 45 ans après son naufrage, nous nous rappelons les faits saillants et les exploits accomplis au cours de son long service dans les rangs de Tsahal.

Le naufrage d’Eilat INS : la grande tragédie

Moins de quatre mois après la bataille de juin 1967, le navire de guerre INS Destructeur Eilat est à nouveau déployé au large de la côte du Sinaï avec à son bord 199 membres d’équipage. Le 21 octobre, le navire israélien détruit deux bateaux lance-missiles égyptiens. Les forces égyptienne ouvrent immédiatement le feu sur les soldats de la marine et font couler l’Eilat INS.

Le navire de guerre l'Eilat INS

Le navire de guerre l’Eilat INS

Après que l’équipage était dans l’eau, le bateau a explosé et coulé. À la suite de l’explosion, une grenade a été lancée et a blessé les marins dans l’eau. L’opération de sauvetage, qui s’est étendue sur deux jours, a été l’une des plus audacieuces et une réussite dans l’histoire de l’armée israélienne. Au total, sur 199 membres d’équipage, 47 d’entre-eux sont morts et 91 furent blessés.

L'équipage du Eilat INS

Les survivants du naufrage du Eilat INS

À ce jour, le naufrage de l’Eilat INS est l’une des plus grandes tragédies que la Marine israélienne a connue.


Partager:


Comments: