Les unités d’élite de la Marine organisent le plus grand exercice depuis plus de dix ans

La semaine dernière, la Marine israélienne a organisé un grand exercice, le plus important depuis plus d’une décennie. Les forces navales se sont entraînées à faire face à de nombreuses situations opérationnelles avec le soutien de l’armée de l’air. 

Un exercice inédit

Il s’agit du plus important exercice mené par les commandos d’élite de la Marine depuis plus de dix ans. Les soldats de l’unité d’élite «Shayetet 13» et du Détachement 916, en collaboration avec l’unité Snapir et l’armée de l’air, ont simulé des scénarios qui peuvent se réaliser à tout moment.

La «Shayetet 13» est le commando marin qui opère en mer, sur terre et dans les airs. Sa base permanente se trouve à Atlit. C’est l’une des unités les plus audacieuses de Tsahal. La mission de ce commando est de réaliser des opérations militaires derrière les lignes ennemies en ciblant par exemple des navires de guerre amarrés dans les ports ennemis et en recueillant des informations sur leurs opérations.

Images exclusives de l’unité secrète des forces spéciales de la Marine israélienne, la Shayetet 13. Photos : Ziv Koren

Les soldats de l’unité Snapir opèrent eux depuis un petit bateau à moteur, rapide, modifié et comportant une mitrailleuse appelée « frelon ». Leur travail consiste à sécuriser les ports civils israéliens, notamment de l’arrivée de bateaux ainsi que de protéger les bases navales de Tsahal. Entre autres choses, le travail des soldats est également de plonger pour s’assurer qu’aucun explosif ou aucune mine n’ont été placés sur des bateaux militaires. Les femmes et les hommes servant dans l’unité constituent la première ligne de défense maritime d’Israël.

Au cours de l’exercice, auquel les principaux officiers du Détachement 916 ont participé, les soldats ont simulé un grand nombre de situations, comme la neutralisation d’une force ennemie en mer, venir au secours d’un bateau en perdition ou encore l’évacuation par hélicoptère d’un soldat blessé. Ces exercices ont tous été réalisés dans une durée limitée de temps. L’exercice était supervisé par un commandant de base maritime, le Colonel Dror Friedman, qui est venu évaluer la préparation des soldats aux incidents de ce type.

Un hélicoptère a par ailleurs simulé l’évacuation d’un soldat blessé en mer. Le soldat a été évacué rapidement et avec succès.

«L’équipage a agi rapidement et a montré son grand professionnalisme», rapporte le Lieutenant Amir, commandant de navire, sur la performance de ses soldats lors de l’exercice.

Plus tard, les bateaux présents ont reçu pour instructions de simuler chacun un dysfonctionnement mécanique ou autre. L’un des scénarios était par exemple un incendie se déclarant dans la salle des machines, ce qui a obligé l’équipage à abandonner le bateau et à s’enfuir à l’aide de canots de sauvetage.

Le plus grand exercice organisé par la Marine israélienne depuis dix ans a eu lieu la semaine dernière

« Notre Marine est puissante »

Les bateaux ont été ensuite déployés le long de la côte méditerranéenne d’Israël. Tous les marins sont montés sur le pont pour assister à un spectacle que personne n’a plus contemplé depuis dix ans : la preuve visuelle de la taille et de la puissance de la marine israélienne. Le Lieutenant Amir se tenait debout avec ses soldats sur le pont de son vaisseau, l’œil rivé sur les forces navales.

«Nous sommes là pour assurer la sécurité de l’État d’Israël», rappelle-t-il. «Notre marine est puissante. Voir tous les navires ensemble le long de la côte nous rend extrêmement fiers et nous pouvons rassurer nos concitoyens : ils peuvent dormir tranquille.»

Sur le chemin du retour vers la base, les bateaux ont longé la côte de manière à montrer aux citoyens israéliens ceux qui protègent les frontières maritimes d’Israël.

«J’ai eu la chance de voir la force du Détachement 916, leur professionnalisme, leur vitesse et leur détermination », conclut le Colonel Friedman.

Le Lieutenant Amir acquiesce, «nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés. Les manoeuvres ont été bien effectuées.»

 

 


Partager:


Comments: