Album Photos : le Corps d’Artillerie de Tsahal organise des sélections pour intégrer ses unités d’élite

Les nouvelles recrues ont subi un entretien complet et une série de tests physiques rigoureux.

[slideshow]

Le rêve de toute jeune recrue d’unité combattante est de parvenir à intégrer les prestigieuses unités d’élite de leurs brigades, “Sayeret” en hébreu : malgré la longueur et la difficulté particulière de la formation dispensée, les Israéliens ont conscience des bénéfices qu’ils retireront à l’issue de ces 3 années de service militaire au sein d’un groupe de grande valeur.

Discipline, détermination, résistance à la pression, capacité de réflexion, exécution rapide et réussie des missions, ne sont qu’une partie des qualités que les soldats de ces bataillons d’élite développent. Il n’est d’ailleurs pas surprenant qu’une large proportion de la classe dirigeante israélienne, que ce soit dans la sphère économique comme politique, a fait ses classes dans ces bataillons.

Pour gagner leur place dans une unité spéciale, les recrues sont soumises pendant plusieurs jours à une batterie de tests très éprouvants physiquement et mentalement, qui visent à évaluer leurs aptitudes présentes mais surtout leur potentiel et leur volonté. Sur l’ensemble des soldats qui choisissent de passer ce test de sélection, appelé “guiboush” en hébreu (littéralement, cristallisation), seule une poignée sera acceptée.


Partager: