Opération « Rachat du Premier-né » / Rapatriement de Gilad Shalit

Tsahal au passé > Guerres et Opérations > Opération « Rachat du Premier-né » / Raptriement de Gilad Shalit en Israël

L’Opération « Rachat du Premier-né » (hébreu : מבצע פדיון הבן, ‘Mivtsa Pidion HaBen’) est une opération visant à rapatrier le soldat israélien Gilad Shalit en Israël, qui avait été l’otage du Hamas depuis plus de cinq ans. Cette opération a eu lieu le 18 octobre 2011. Elle a été effectuée dans le cadre d’un accord sur sa libération et son rapatriement, qui prévoyait la libération de 1027 prisonniers palestiniens par Israël en échange de la libération de Gilad Shalit.

Contexte

Gilad Shalit avait été enlevé au matin du dimanche 25 juin 2006 . Le tank dans lequel il se trouvait avait été déployé pour  assurer une mission de surveillance près de la clôture de sécurité au sud de la bande de Gaza. Des terroristes s’étaient alors infiltrés du côté israélien de la frontière par le biais d’un tunnel qu’ils avaient creusé à proximité du point de passage terrestre de Kerem Shalom.

Au cours de cette attaque, le Commandant du tank, le Lieutenant Hanan Barak, ainsi que le soldat, le Sergent Pavel Slutsker avaient été tués. Quatre autres soldats israéliens avaient été blessés. Les terroristes avaient kidnappé Gilad Shalit et l’avaient ramené dans la bande de Gaza, en passant par le même tunnel.

Accors pour la libération et le rapatriement de Gilad Shalit (12 octobre 2011)

Les différents aspects de l’accord pour la libération de Gilad Shalit ont été présentés et approuvés mardi soir lors du conseil des minitres auquel les plus hauts responsables de la sécurité de l’État d’Israel tels que Yoram Cohen, le Chef de l’Agence de Sécurité Israélienne (Shabak), Benny Gantz, le Chef d’État-major, Tamir Pardo, le Chef du Mossad.

Déroulement de l’Opération « Rachat du Premier-né »

Vidéo : Après plus de cinq ans, Gilad rentre enfin à la maison

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nN7aPdVDA1E&feature=channel_video_title]

Le soldat Gilad Shalit a été libéré et rapatrié en Israël le 18 otobre 2011. Il est d’abord arrivé en territoire égyptien et a été transféré des mains du Hamas à des représentants du gouvernement égyptien au point de passage de Rafah.

Il a ensuite été transféré en territoire israélien via le point de passage de Kerem Shalom et a été emmené dans une base de l’armée israélienne qui se trouvait à proximité.

Au cours de cette première phase, Gilad Shalit a été pris en charge par des représentants de la Branche des Ressources Humaines de l’armée israélienne, et  un médecin a vérifié son état de santé. Ces examens médicaux ont confirmé que Gilad Shalit est en bonne santé. Gilad Shalit a ensuite parlé avec sa famille par téléphone. Le Porte-parole a affirmé qu’il s’agissait d’une conversation « très émouvante ».

Puis, dans l’après-midi du 18 octobre 2011, l’hélicoptère qui transportait Gilad Shalit  s’est posé dans la base de Tel Nof. Gilad Shalit a été accueilli par le Premier ministre Benyamin Netanyahu, le Ministre de la Défense Ehud Barak, et le Chef d’État-major Benny Gantz, qui l’ont escorté vers les membres de sa famille.

« Bonjour Gilad. Qu’il est bon de te revoir à la maison », sont les paroles prononcées par le Premier ministre Benyamin Netanyahu lorsque Gilad Shalit est descendu de l’hélicoptère.

Gilad Shalit a retrouvé ses parents, après avoir été otage du Hamas pendant cinq ans.

Le soldat Gilad Shalit et sa famille ont finalement décollé de la base de l’armée de l’air de Tel Nof en direction de leur maison de Mitzpe Hila, un village du nord d’Israël. Avant de quitter la base de l’armée de l’air, Gilad Shalit avait subi un deuxième examen médical plus approfondi  dans un centre médical spécialement installé  à cette occasion.

Le Chef d’État-major Benny Gantz a écrit dans une lettre officielle: « Au nom de tous les soldats, qui portent la responsabilité de la sécurité du pays, qu’ils servent sur la terre, l’eau, ou dans l’air, dans un bureau ou sur le terrain, à travers tout le pays, dans leurs tanks, leurs avions, ou leurs bateaux – au nom de toute l’armée israélienne, je te félicite ainsi que ta famille d’être revenu à nous. »

Partager: