Lieutenant-général Ehoud Barak, 14ème chef d’état-major de Tsahal

Grandes Figures de Tsahal > Ehoud Barak

Ehoud Barak est né en 1942 dans le kibboutz de Mishmar Hasharon près de Netanya où il a grandi avec quatre autres frères et sœurs. Il est entré dans l’armée en novembre 1959 dans l’infanterie. Il est repéré par ses commandants et est recruté pour faire partie de la future Sayeret Matkal (unité d’élite). Il deviendra rapidement officier.

Il participe à la Guerre des Six jours combattant sur les fronts égyptien et syrien. Au début des années 1970, il devient commandant de la Sayeret Matkal. En 1972, il est responsable du succès de l’Opération Isotope. Un avion de Sabena avait alors été détourné par des terroristes de Septembre Noir. Barak et ses soldats se sont déguisés en techniciens et avaient été envoyés pour prétendument réparer l’avion. Une fois à l’intérieur, les soldats tuent les dix terroristes et sauvent quasi l’entièreté des passagers, à l’exception d’une personne.

Ehoud Barak au cours de l'Opération Isotope

Ehoud Barak au cours de l’Opération Isotope

Un an plus tard, la Sayeret Matkal, menée par Barak effectue une nouvelle mission au Liban, l’Opération Printemps de la Jeunesse visant à éliminer certains des auteurs du massacre de onze athlètes israéliens commis pendant les Jeux Olympiques de Munich. Ehud Barak (commandant de la « Sayeret Matkal »), qui débarqua sur la plage de Beyrouth au côté des premiers soldats et pénétra dans la ville déguisé en jeune femme.

Lorsqu’éclate la Guerre de Kippour, Barak poursuit ses études aux États-Unis mais rentre au pays et est mis à la tête d’un bataillon de tankiste qui combattra le long du canal de Suez contre les forces égyptiennes. Il devient Général de Division et commande successivement la Branche de Planification, la Branche des Renseignements et le Commandement de la Région Centre. Il devient ensuite vice-chef d’état-major. En 1988, il supervise une opération de Tsahal visant à éliminer un chef terroriste du Fatah en Tunisie.

.Lieutenant-général Ehoud Barak

Lieutenant-général Ehoud Barak

Ehoud Barak devient chef d’état-major de Tsahal en 1991. Il commande l’Opération Responsabilité au Liban visant à frapper durement l’organisation terroriste du Hezbollah et d’autres organisations terroristes par le biais d’une offensive contre leurs infrastructures.

Barak est le soldat le plus décoré de l’histoire de l’armée israélienne. Il a reçu à quatre reprises la citation du chef d’état-major, la plus haute citation de Tsahal, ainsi que la Médaille des Services Distingués.

Partager:

Comments: