Les tunnels de contrebande

Glossaire > Les tunnels de contrebande

tsahalopedia

טרורLes tunnels de contrebande

  • Les tunnels de contrebande sont un des moyens utilisés  par l’organisation terroriste du Hamas pour s’infiltrer à l’intérieur du territoire israélien, faire passer  des armes depuis la bande de Gaza vers Israël via le Sinaï dans le but de tuer des civils israéliens ou de kidnapper des ressortissants de l’Etat juif, comme Gilad Shalit par exemple, retenu en otage pendant plus de cinq années. La situation sécuritaire dans le Sinaï s’est  fortement dégradée au cours des dernières années. La contrebande d’armes a considérablement augmenté et les gazoducs utilisés par l’Égypte pour fournir Israël et la Jordanie en gaz ont été attaqués à plusieurs reprises.
  • Voulant éviter  à tout prix de toucher des civils gazaouis, Tsahal procède à des attaques strictement ciblées qui ont justement pour but de détruire ces tunnels ainsi que des rampes de lancement de roquettes et des sites de stockage d’arme. L’armée israélienne déjoue ainsi de nombreuses tentatives de roquettes sur sa population.
  • L’exploration des tunnels de contrebande est l’une des tâches les plus dangereuses à laquelle l’unité d’élite «Yahalom» est confrontée. Les tunnels sont généralement étroits et instable, il est donc trop risqué d’y envoyer des soldats. Pour parer à ce problème, Elbit a développé le AGAMIT. Le AGAMIT n’est pas un robot en soi mais un système qui peut être équipé de nombreux dispositifs robotiques. Il cartographie le tunnel en utilisant une combinaison de caméras et de lasers tandis que le robot avance dedans. Toutes les informations sont transmises aux soldats en temps réel, lui donnant une image complète de la situation. Le AGAMIT dispose même de capacités d’auto-navigation dans le cas où les communications entre le système et les soldats sont coupés. Ainsi, le robot peut trouver son chemin. Pour faire court : la meilleure boussole jamais imaginée.

Partager:

Comments: