Traité de Paix Israélo-Égyptien

Glossaire > Traité de Paix Israélo-Égyptien

tsahalopediaהיסטוריהTraité de Paix Israélo-Égyptien

Accord intérimaire avec l’Égypte en 1975

1. Après la Guerre du Kippour, un accord de séparation des forces fut signé entre Israël et l’Égypte en 1974. Par la suite, un second accord fut signé à Genève en septembre 1975. Les points principaux de cet accord étaient les suivants : retrait israélien dans le Sinaï jusqu’aux extrémités orientales des cols de Mitla et Guidi ; création d’une zone-tampon contrôlée par l’ONU dans la zone évacuée ; transformation de l’ancienne zone-tampon en territoire égyptien ; retrait israélien des champs de pétrole d’Abou Roudeis et Ras Soudar. Il fut aussi convenu d’ouvrir le canal de Suez aux navires israéliens non militaires et d’établir des stations américaines de pré-alerte dans la région des cols. Cet accord fut perçu comme un pas important vers une paix juste et viable.

2. Le traité de paix israélo-égyptien fut signé le 26 mars 1979 à Washington, après la conclusion des accords de Camp David du 18 septembre 1978 qui établissaient le cadre d’un traité de paix entre les deux pays. Ce cadre fixait également un calendrier prévoyant l’établissement de relations diplomatiques et la normalisation entre Israël et l’Égypte, ainsi que les étapes du retrait de Tsahal de la ligne partant à l’est d’El-Arich et s’étendant jusqu’à Ras Mohammed. Le traité de paix réglait différents points et prévoyait un autre retrait israélien sur la frontière internationale entre les deux États.

Traité de paix avec l’égypte et redéploiement dans le Sinaï

3. L’Égypte fut le premier pays arabe à signer un traité de paix avec l’État d’Israël, devenant par la même occasion le premier État arabe à reconnaître l’État juif officiellement. Elle fut rejointe par la Jordanie en 1994.

4. Le traité de paix fut signé par le Président égyptien Anouar el-Sadate d’une part, le Premier Ministre israélien Menahem Begin d’autre part, et en présence du Président américain Jimmy Carter, près de seize mois après la visite du Président Anouar el-Sadate en Israël.

5. Dans le cadre de l’accord de paix, les États-Unis s’engageaient à soutenir l’Égypte économiquement et militairement.

Partager: