Shin Bet

Glossaire > Shin Bet

tsahalopediaדיסקיתShin Bet

L’Agence de sécurité israélienne (שירות ביטחון כללי – שב”כ) également connue sous son ancien nom Shin Bet (שירות ביטחון) est sous la responsabilité directe du Premier ministre d’Israël.

Le rôle de l’Agence de Sécurité est multiple :

  1. Arrêter ceux qui travaillent et agissent en tant qu’espion au sein du territoire israélien
  2. Enquêter sur les organisations terroristes en Israël et notamment en Judée-Samarie
  3. Sécuriser les points stratégiques de l’État d’Israël. Par exemple : avions, aéroports et ambassades
  4. Assurer le niveau de “secret-défense” des personnes qui sont prétendantes à certaines positions publiques

Les agents du Shin Bet sont divisés en différents départements selon des divisions régionales ou en fonction de leurs spécialités. Dans son infrastructure, on compte notamment la branche de sécurité en charge des délégations israéliennes à travers le monde, la branche des enquêtes et la branche de la technologie chargée de développer des outils pour faciliter à atteindre les objectifs de l’agence.

Il y a une très bonne entente entre Tsahal et le Shin Bet. L’armée israélienne agit en réalité comme la force opérationnelle pour les missions de l’Agence de Sécurité israélienne.

Quelques dates

– Né en 1949, le Shin Bet est dans un premier temps sous la responsabilité de Tsahal

– Dès 1950, il passe sous le contrôle direct du Premier ministre

– Après la Guerre des Six Jours, les zones d’activité du Shin Bet s’étendent à la bande de Gaza et à la Judée-Samarie

– En 1968, suite au détournement d’un avion de la compagnie israélienne El-Al, le Shin Bet décide de former une nouvelle série d’agents pour affronter ces menaces

– En 1993, l’agence est vivement critiquée suite au meurtre de Yitshak Rabin

– Durant la seconde Intifada, le Shin Bet est extrêment actif afin d’arrêter la vague d’attentats terroristes

Partager:

Comments: