Ligne Verte

Glossaire > Ligne Verte

tsahalopediaLigne Verte

1. La Ligne Verte est la ligne de démarcation déterminée par les accords d’armistice de 1949 entre Israël et les pays arabes voisins (l’Égypte, la Transjordanie, le Liban et la Syrie) après la Guerre d’Indépendance de 1948. C’était la ligne d’armistice entre Israël et la Jordanie de 1949 à 1967, date à laquelle la ligne verte a cessé d’exister par suite de la menace que faisaient peser les pays arabes sur l’existence d’Israël au printemps 1967 et qui a abouti à la Guerre des Six Jours en juin de la même année. Aujourd’hui, la ligne correspondrait aux frontières nord, sud et ouest du territoire de Judée-Samarie où vivent majoritairement des résidents palestiniens.

2. L’expression ligne verte désigne de manière générale les frontières issues d’un conflit militaire. On appelait par exemple ligne verte la ligne de démarcation qui divisait la France entre une zone occupée (au nord) et une zone libre (au sud) suite à l’armistice du 22 juin 1940 signé entre la France du régime de Vichy et l’Allemagne du Troisième Reich. De même on a parlé de ligne verte dans le cas de la ligne de démarcation entre les forces chrétiennes et musulmanes à Beyrouth pendant la Guerre Civile au Liban.

3. Il existe aujourd’hui quelques exemples de lignes vertes dans le monde. La frontière disputée entre l’Inde et le Pakistan dans la région de Sir Creek en est un. On peut également citer la ligne verte qui sépare l’île de Chypre entre la Chypre du Nord (contrôlée par la Turquie) et la partie contrôlée par la République de Chypre (ou partie « grecque »).

4. Il n’a jamais été question d’une frontière internationale ou permanente à proprement parler mais simplement d’une ligne d’armistice temporaire dont le sort reste à déterminer par les autorités politiques israéliennes et palestiniennes.

5. On parle de ligne « verte » car le crayon utilisé au moment du tracé de la carte de la ligne d’armistice en 1949 était vert.

Partager: