Hélicoptère UH-60 Black Hawk

Glossaire > Hélicoptère UH-60 Black Hawk

tsahalopedia

חיל אוירHélicoptère UH-60 Black Hawk

Le UH-60 Black Hawk fut admis en service actif dans l’armée américaine en 1979 et dans Tsahal en 1994, réalise une grande variété de missions et a même donné son nom à un film.

1. L’hélicoptère utilitaire UH-60 Black Hawk, appelé « Yanchouf » en hébreu (ינשוף, litt. hibou), est produit par l’entreprise américaine Sikorsky. Il est entré en service opérationnel dans l’armée américaine en 1979 et a été amélioré à de nombreuses reprises depuis.

2. L’hélicoptère a été décliné en plusieurs versions utilisées par l’armée américaine et peut remplir un large éventail de missions : transport de blessés, attaques, déplacements du président des États-Unis, etc.

L’hélicoptère a effectué son baptême du feu dans l’Armée de l’Air Israélienne au cours de l’Opération Raisins de la Colère en avril 1996

3. Les premiers hélicoptères Black Hawk ont été intégrés dans l’Armée de l’Air Israélienne en août 1994, en remplacement des anciens hélicoptères d’assaut, dont le vétéran Bell 212 (surnommé en hébreu ‘Anafa’, littéralement héron).

4. L’hélicoptère a effectué son baptême du feu dans l’Armée de l’Air Israélienne au cours de l’Opération Raisins de la Colère en avril 1996, pendant laquelle il a rempli de nombreuses missions avec succès, certaines dans des conditions de nuit et climatiques difficiles.

5. Un film est nommé d’après l’hélicoptère : La Chute du faucon noir (Black Hawk Down en anglais), réalisé par Ridley Scott en 2001. Le film traite de la tentative américaine d’arrêter des terroristes présumés, et des combats consécutifs ayant eu lieu en plein cœur de Mogadiscio, la capitale somalienne, au cours desquels deux hélicoptères de ce type furent abattus. Au cours de la bataille, 19 soldats américains et près de 1 000 somaliens perdirent la vie.

Partager: