CAGT, Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires

Glossaire > CAGT

tsahalopedia

דיסקיתCAGT

1. L’unité de Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires (anglais : COGAT ; hébreu : מתפ »ש, ‘Matpash’) participe à l’élaboration de la politique du gouvernement israélien vis-à-vis de la population palestinienne vivant en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza et aide à sa mise en application. Cette unité favorise les questions humanitaires, les projets d’infrastructure, et les projets économiques. Les branches qu’elle comprend sont les suivantes : Bureau du Porte-Parole, Bureau des Requêtes Publiques, Branche Économique, Branche des Relations Publiques et des Organisations Internationales, Branche des Infrastructures, Branche de Coordination Sécuritaire, Académie de Coordination et de Communication.

2. En Judée-Samarie, l’Administration Civile (hébreu : מנהל האזרחי, ‘Minal HaEzrahi’) est l’organisme qui centralise les opérations vis-à-vis des Palestiniens et des implantations juives. Dans la bande de Gaza, c’est l’Administration de Coordination et de Liaison (hébreu : מנהלת תיאום וקישור, ‘Minelet Tioum VéKishour’) qui centralise la coordination en matière d’économie et de sécurité avec le camp palestinien.

Chaque jour, l’unité fait passer des centaines de camions d’aide humanitaire à destination de la bande de Gaza

3. Gros plan sur la Branche des Relations Publiques et des Organisations Internationales : elle a été créée pour coordonner les actions avec les organisations étrangères telles que  les consulats, les représentants officiels, les organisations des Nations-Unies et les ONG. La branche coordonne le transfert d’aide humanitaire, d’aide matérielle « classique » (véhicules, équipement pour projets de constructions, livres, jouets, etc.), et des dons d’argent à l’Autorité Palestinienne.

4. Gros plan sur la Branche des Infrastructures : elle organise les travaux des corps civils dans les régions de Judée-Samarie et de Gaza, portant sur les infrastructures d’eau, de transport, de tuyauterie, d’électricité, de communication, etc. La branche est également responsable de la construction de la clôture de sécurité. En résumé, la branche œuvre à l’amélioration de la qualité de vie des populations palestiniennes et des implantations juives en Judée-Samarie.

5. Gros plan sur l’Académie de Coordination et de Communication : elle propose des programmes d’instruction au commandement et à la police des frontières. Les élèves-officiers reçoivent une formation avancée sur les éléments clés de la vie civile palestinienne. L’école forme les soldats combattants de Tsahal à la langue arabe pour qu’ils puissent en faire usage lors de leurs missions. On y dispense des cours sur la culture arabe et musulmane, et sur les éléments clés du conflit israélo-palestinien.

Pour en savoir plus sur la CAGT, cliquez ici.

Partager: