Armée de l’Air

Glossaire > Armée de l’Air

tsahalopedia

חיל אוירArmée de l’Air

L’Armée de l’Air israélienne est née pendant la Guerre d’Indépendance en 1948 et fait suite à son ancêtre le « Sherout HaAvir » (hébreu : שירות האוויר, litt. service aérien), qui était la branche aérienne de la Haganah (qui devint par la suite l’Armée de Défense d’Israël).

Pendant la Guerre des Six jours, elle contribua à détruire la quasi-totalité de l’aviation égyptienne en l’espace de 3 heures et endommagea de façon très significative les forces aériennes jordaniennes, syriennes et irakiennes.

En juillet 1976, elle a pris part à l’Opération Entebbe en transportant les troupes et l’équipement mobilisés pour libérer les otages israéliens de l’avion détourné à Athènes et amené en Ouganda. En juin 1981, elle a détruit le réacteur nucléaire irakien au cours de l’Opération Opéra. Pendant la Deuxième Guerre du Liban durant l’été 2006, l’Armée de l’Air a détruit des rampes de lancement de roquettes du Hezbollah.

Les soldats de l’Armée de l’Air sont reconnaissables de par leur uniforme beige clair et un béret gris clair.

L’Armée de l’Air comprend également la Division Anti-Aérienne (hébreu : מערך הנ”מ, ‘Maarakh HaNoun-Mem’), dont la mission est de protéger l’espace aérien de l’État d’Israël contre toute infiltration d’aéronef hostile et toute menace de missile visant le territoire israélien, en coordination avec les avions de l’Armée de l’Air Israélienne. La Division Anti-Aérienne exploite de nombreux systèmes de protection notamment le système d’interception de missiles « Dôme de Fer ».

Pour en savoir plus sur l’Armée de l’Air, cliquez ici.

Partager: