La Marine israélienne intercepte un bateau de contrebande du Hamas

Le 19 janvier 2015, les forces de la Marine israélienne, en coopération avec l’Agence de Sécurité israélienne (Shin Bet), ont intercepté un bateau provenant de la Péninsule du Sinaï en direction de la bande de Gaza. Le bateau transportait des matériaux servant à la fabrication de roquettes destinés aux terroristes du Hamas. Retour sur l’événement.

L’incident s’est produit le 19 janvier dernier, tôt le matin, lorsque les forces navales israéliennes ont identifié un bateau suspect s’approchant des côtes de la bande de Gaza. Les soldats de la Marine ont ordonné aux trois Palestiniens à bord du bateau de s’arrêter avant qu’ils n’atteignent les plages gazaouies.

Des recherches sur le bateau ont révélé la présence de matériaux servant à la fabrication de roquettes, comme de la fibre de verre liquide, destinés aux terroristes du Hamas à Gaza. Lors d’un interrogatoire du Shin Bet, les trois Palestiniens arrêtés lors de l’opération ont avoué que les matériaux étaient destinés à une fabrique de roquettes et de mortiers à Gaza.

interception bateau de contrebande

Ils ont également avoué avoir été envoyés pour récupérer les matériaux dans le Sinaï et les délivrer au Hamas. Un acte d’accusation a été déposé contre ces trois Palestiniens au palais de justice de Beer Sheva en Israël.

Cette opération a été menée avec succès par la 916ème Compagnie de la Marine, responsable de protéger les frontières maritimes du sud d’Israël. “Déjouer des tentatives de contrebande comme celle-ci arrive presque toutes les semaines”, explique le lieutenant-colonel Liav Zilberman, dont l’unité a reçu une citation pour ses performances pendant l’Opération Bordure Protectrice.

interception bateau de contrebande

Le lieutenant-colonel Zilberman explique que l’opération ne s’est pas préparée du jour au lendemain. “Les soldats des patrouilleurs de classe ‘Dvora’ et ceux de l’unité Shaldag savaient comment intercepter ce type de bateau, le plus discrètement et rapidement possible. Ils l’ont suivi pendant des heures, patiemment, jusqu’au moment où il a traversé la frontière sud”, ajoute t-il.

Il précise également que les contrebandiers ont su cacher les matériaux illégaux sous leur équipement de pêche. “Le Hamas déploie de lourds efforts dans la reconstruction de son arsenal, et nous avons intercepté la plupart des bateaux de contrebande lorsque nous savions qu’ils transportaient des armes.”

interception bateau de contrebande

Depuis l’Opération Bordure Protectrice, de nombreux incidents similaires se sont produits. Au cours de la dernière année, l’armée égyptienne a détruit de nombreux tunnels de contrebande dans le Sinaï. Le Hamas choisit alors la mer comme outil privilégié pour ses opérations de contrebande.

Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de Tsahal pour la presse internationale, a déclaré : “Tsahal est déterminé à empêcher ces tentatives de contrebande d’armes et de matières premières, qui mettent en péril la sécurité des Israéliens. Cet incident prouve que lorsque le Hamas choisit de faire passer des matériaux pour ses roquettes et ses mortiers, il choisit de ne pas investir dans la réhabilitation des habitants de Gaza.”

Les Forces de la Marine israélienne menant des frappes contre des cibles terroristes sur la cote de Gaza.

Continuez la conversation sur Twitter :

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: