Vous avez peur des hauteurs ? Ne regardez pas ce qui suit.

banner contreterrorisme

Un terroriste a pris des otages et s’est barricadé à l’intérieur d’un bâtiment. Il faut les secourir. Ceci est le type de scénario que doivent gérer les combattants d’élite de l’unité de lutte anti-terroriste de Tsahal. Pénétrez au cœur de leur formation spéciale.

“Les soldats se spécialisant dans les combats en hauteur apprennent comment utiliser la hauteur à leur avantage”, explique le lieutenant R., l’un des instructeurs au cours d’un exercice récent. “Gagnez le maximum de positions en un minimum de temps”, a t-il ordonné à ses soldats. “N’oubliez pas, le seul moyen de neutraliser le terroriste est d’atteindre le toit et de pénétrer à l’intérieur du bâtiment par la fenêtre de sa planque.” Tels étaient les mots du lieutenant avant le début de la mission de ces combattants d’élite.

“Ces combattants sont uniques et sont des membres indispensables de l’unité de lutte anti-terroriste, spécialement en cas de prise d’otages. Ils sont un outil crucial pour ce genre de situations durant lesquelles nous devons agir de façon non-conventionnelle”, résume le lieutenant R.

Contreterrorisme

La hauteur est l’un des principaux défis pour les soldats de cette unité. Ils doivent apprendre à tirer tandis qu’ils sont suspendus à des cordes ou encore porter de lourdes charges tandis qu’ils escaladent le mur d’un immeuble. “Bien sûr que c’est difficile”, raconte le sergent A, un soldat de l’unité. “Nous devons apprendre comment utiliser nos outils de A à Z et comment utiliser des changements de situation à notre avantage.”

“En réalité, la chose la plus dure est ne faire absolument aucun bruit pendant l’opération. Parfois, vous n’êtes qu’à quelques mètres du terroriste et le succès de l’opération dépend de l’effet de surprise. Vous devez neutraliser le terroriste avant qu’il ne vous détecte.”

contreterrorisme

Continuez la conversation sur Twitter :

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Comments: