EXCLUSIF : Un soldat à Gaza voit un terroriste du Hamas utiliser des enfants pour s’enfuir

banner témoignages de soldats

“Lorsque vous passez la frontière, une fois dans le territoire ennemi, quelque chose change dans votre esprit”. Le lieutenant Adam Landau a combattu le Hamas dans le nord et le centre de la bande de Gaza au cours de l’opération de Tsahal. “Nous nous sommes battus contre un grand nombre de terroristes du Hamas”, raconte t-il. Écoutez un combattant de Tsahal raconter ce qu’il a vu et vécu lors de l’Opération Bordure Protectrice.

Porter secours à la Brigade Golani et combattre à Shuja’iya

Prêt à pénétrer dans le centre de la bande de Gaza, le bataillon d’Adam Landau a été appelé en urgence pour aller porter secours aux forces de Golani qui avaient besoin de renfort lors de combats à Shuja’iya. Positionnées relativement loin de la frontière, les forces ont dû parcourir un long trajet avant d’entrer à Gaza. “Mon tank a parcouru plus de 350 km durant l’opération”, raconte le lieutenant. “Entendre le premier tir et le premier obus de mortier depuis l’autre côté est effrayant mais nos soldats l’ont pris positivement en se disant qu’ils allaient remplir leur mission de la meilleure façon possible.” Une fois sur place, Landau s’est félicité de la collaboration unique entre les forces des blindés et de l’infanterie. “Nous avons rapidement compris où étaient nos forces et cela nous a permis d’agir avec force et rapidité.”

“Après avoir évacués les soldats, nous sommes restés là bas et avons rejoint l’infanterie dans leur mission consistant à localiser et neutraliser les tunnels. C’était un réel travail d’équipe : nous sécurisions la zone contre les tirs, l’infanterie entrait dans les maisons et le Génie Militaire s’occupait du tunnel.”

article quote french

“Une chose m’a surpris : vous pouvez avoir six, huit ou dix heures sans aucun tir. Cela vous donne l’impression que vous pouvez vous détendre mais c’est exactement ce que vous ne pouvez pas faire. L’attaque peut venir de n’importe quelle maison, à n’importe quel moment.”

Le soutien de la nation toute entière

Après une longue semaine de combats à Shuja’iya, le bataillon est sorti de la bande de Gaza afin de récupérer des forces et d’y entrer de nouveau mais cette fois-ci, en son centre afin de continuer l’opération des tunnels. “Nous y sommes entrés de nouveau quelques jours après puis nous avons reçu l’ordre de sortir”, explique le lieutenant.

Durant l’opération, les troupes sur le terrain ont été énormémenent soutenues par l’ensemble de la population d’Israël. Les soldats ont constamment reçu douceurs et marchandises (dentifrice, savon etc.), mais également lettres de soutien. “C’est une chose de recevoir de la nourriture, mais lorsque vous recevez une lettre écrite par un enfant qui vous soutient, vous et Tsahal, cela vous donne la force de continuer votre mission. Vous comprenez immédiatement pour qui vous vous battez, vous comprenez qu’il y a beaucoup de personnes dehors qui comptent sur vous”.

tank

Continuez la conversation sur Twitter :

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Commentaires: