C’est le Hamas qui a frappé l’hôpital et le camp de réfugiés à Gaza

Hier, la presse internationale a rapporté que l’hôpital Al-Shifa et le camp de réfugiés Al-Shati ont été frappés par des missiles. Instantanément, il a été suggéré que ces frappes ont été effectuées par l’armée israélienne. La vérité est bien différente de ce qui a été rapporté. C’est le Hamas, qui, en voulant tirer des roquettes sur Israël, a raté ses cibles et a touché l’hôpital et le camp de réfugiés. Ces tirs ont été effectués le lundi 28 juillet à 16h58 et ont été identifiés par les caméras de Tsahal.

Suivez le fil info de l’Opération Bordure Protectrice ici.

hamas frappe l'hopital

Les médias n’ont eux pas hésité à tweeter de fausses informations sur ces événements alors que Tsahal avait publié un démenti immédiatement :

 

Ce n’est pas la première fois que le Hamas frappe sa propre population. Depuis le début de l’Opération Bordure Protectrice, une centaine de roquettes tirées depuis Gaza ont frappé la bande de Gaza elle même. Cela montre à nouveau le peu d’intérêt que le Hamas porte à sa propre population.

roquettes gaza to gaza

 

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Commentaires: