Que fait Tsahal pour minimiser les pertes civiles à Gaza ?

Contrairement aux terroristes du Hamas, Tsahal fait tout ce qui est en son pouvoir pour minimiser les pertes civiles dans la bande de Gaza. Appels téléphoniques et SMS avant les frappes, envois de tracts, bombes assourdissantes et annulations de missions. Quelle autre armée au monde prévient-elle qu’elle va attaquer une cible légitime ? Quelle autre armée met en place autant de dispositifs afin de minimiser les pertes civiles ? Retour sur ces efforts qui prouvent le déséquilibre moral entre Tsahal et le Hamas.

Appels téléphoniques et SMS

Parmi les nombreux dispositifs mis en place par Tsahal pour minimiser les pertes civiles à Gaza, l’armée israélienne appelle et envoie des SMS aux Gazaouis vivant dans les immeubles qui abritent des activités terroristes et qui deviennent ainsi des cibles légitimes. Vous pouvez entendre ici un enregistrement du message en arabe délivré aux habitants de Gaza les prévenant d’une attaque ciblée imminente.

Suivez le fil info de l’Opération Bordure Protectrice ici.

Tracts

Durant l’Opération Bordure Protectrice, comme lors de toutes les dernières opérations, Tsahal a laché des tracts dans Gaza demandant aux civils de s’éloigner des terroristes du Hamas et de leurs centres de commandement. Le Hamas incite, quant à lui, les civils à ignorer ces avertissements.

Annulation de frappes aériennes

Le Hamas a intentionnellement placé ses infrastructures terroristes dans les zones civiles densément peuplées de la bande de Gaza, en ayant pleine connaissance du danger que cela représente pour les Palestiniens. Dans ce contexte, à plusieurs reprises, Tsahal a annulé des frappes aériennes lorsque les pilotes ont repéré des civils aux alentours de ses cibles.

Frappes de bombes assourdissantes

Une autre technique d’avertissement courante appliquée par Tsahal : le “Roof Knocking”. Cela consiste à tirer des bombes assourdissantes non-léthales au dessus des immeubles, destinées à prévenir les civils qu’ils se trouvent à proximité d’une cible. Cette méthode est utilisée pour permettre aux habitants de quitter la zone avant que Tsahal frappe le site avec des bombes réelles cette fois.

La vidéo suivante montre comment le Hamas exploite les efforts de l’armée israélienne pour éviter les victimes civiles. Le 9 juillet, les Palestiniens ont fui une cible du Hamas après que Tsahal ait tiré un coup de semonce. Quelques instants plus tard, d’autres habitants ont afflué sur le toit pour agir en tant que boucliers humains. L’aviation israélienne a annulé la frappe afin d’éviter les pertes humaines.

La mission de Tsahal étant d’assurer la sécurité des citoyens d’Israël, elle met tout en oeuvre pour faire taire les tirs de roquettes en frappant les terroristes du Hamas tout en cherchant à minimiser au maximum les pertes civils.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Commentaires: