Les armes du Hamas : 3.5 millions de vies israéliennes en danger

banner armes hamas roquettes

En réponse aux tirs incessants de roquettes sur Israël, Tsahal a lancé l’Opération Bordure Protectrice contre le Hamas à Gaza. Analyse des armes en possession de l’organisation terroriste responsable de cette situation insupportable en Israël.

Le Hamas, organisation terroriste contrôlant la bande de Gaza, est responsable de la plupart des tirs de roquettes sur les grandes villes d’Israël. Depuis l’Opération Pilier de Défense en novembre 2012, il a perfectionné la taille et les capacités de ses roquettes. Aujourd’hui, les organisations terroristes de Gaza détiennent environ 10 000 roquettes et obus de mortier, dont des missiles à longue portée : la roquette M-75.

Suivez le fil info de l’Opération Bordure Protectrice ici.

La dernière arme acquise par le Hamas est la roquette M-302, délivré par la République Islamiste d’Iran. Cette roquette a une portée de 160 km et est capable d’atteindre les villes du nord d’Israël, dont Haïfa. L’organisation terroriste a déjà tiré plusieurs de ces roquettes au cours de l’Opération Bordure Protectrice.

Map roquettes hamas carte

Voilà l’arsenal qui est entre les mains des terroristes de Gaza :

  • Plus de 5500 roquettes à courte portée de 15 km
  • Plus de 800 roquettes à courte portée de 20 km
  • Plus de 2000 roquettes à moyenne portée de 45 km
  • Plus de 500 roquettes à longue portée, 80 km

Il y a tout juste quatre mois, l’armée israélienne a intercepté le Klos-C, un cargo iranien contenant de très nombreuses armes. Il était destiné aux terroristes opérant dans la bande de Gaza qui mènent régulièrement des attaques contre l’État d’Israël. Ces organisations utilisent ces armes pour cibler la population civile israélienne.

Depuis le début de l’année 2014, les terroristes de la bande de Gaza ont tiré plus de 1000 roquettes sur les Israéliens innocents. Ces tirs mettent en danger plus de 3,5 millions d’habitants, soit 40% de la population du pays. Cette situation est intolérable et ça doit cesser.

Rejoignez-nous sur Facebook et revivez en images les moments forts sur Instagram.


Partager:


Commentaires: