La frontière maritime nord : un défi constant

Plus de la moitié des 8 millions d’Israéliens habite les plaines côtières du pays. Dire que la Marine israélienne a une immense responsabilité dans la protection des habitants du pays n’est certainement pas exagéré. La Marine est notamment responsable de la frontière maritime avec le Liban, de la sécurité des plateformes de forage de gaz en mer et fait face aux tentatives de contrebandes d’armes et aux menaces constantes du Hezbollah.

La défense des 190 kilomètres de côte maritime est sous l’unique responsabilité de la Marine israélienne. L’impressionnante flotte de patrouilleurs, bateaux et sous-marins sont parmi les outils les plus importants pour contrer les attaques et tentatives d’infiltrations du territoire souverain d’Israël.

Au cours des dernières années, la Marine a intercepté à la frontière Nord des cargos chargés d’armes et destinés aux organisations terroristes de la région :

  • En 2009, les combattants de la Shayetet 13 interceptent le cargo Francop au large des côtes de Chypre. Le bateau contient 500 tonnes d’armes dont des roquettes à moyenne portée, des grenades et munitions destinés au Hezbollah.
  • En 2001, la Marine israélienne intercepte le Santorini, un bateau de pêche qui naviguait depuis Beyrouth vers Israël. A bord du navire, les soldats de la Marine découvrent une importante cache d’armes dont 50 roquettes, 20 lance-roquettes et de nombreuses munitions. Ces armes avaient été commandées par Ahmed Jibril du Front Populaire pour la Libération de la Palestine.
Armes saisies à bord du Francop

Armes saisies à bord du Francop

Les menaces maritimes venant du nord du pays ne datent malheureusement pas d’hier et continuent d’être un défi pour Tsahal :

  • En 1979, Samir Kuntar dirige un escadron de quatre hommes à bord d’un petit navire. Ils quittent le Liban et se dirigent vers la ville de Nahariyya. Une fois sur terre, ils tuent trois civils israéliens et un officier de police. Samir Kuntar avait notamment éclaté le crâne de la fillette contre des rochers à l’aide de son fusil. Deux des terroristes sont capturés par les forces de sécurité. Ils ont été jugés pour meurtre et condamnés à perpétuité. Kuntar a été libéré en juillet 2008 dans le cadre d’un accord avec le Hezbollah visant à permettre le retour des dépouilles des soldats israéliens Regev et Goldwasser.
  • En 2006, au cours de la Seconde Guerre du Liban, un navire israélien a été frappé par un missile antinavire de fabrication iranienne tiré par des terroristes du Hezbollah depuis le Liban. Cette attaque témoigne des efforts constants du Hezbollah pour moderniser son arsenal d’armes dans le but d’attaquer Israël.

tsahal-marine-israel

Si la frontière semble calme, les forces navales de Tsahal sont toujours au guet et utilisent une technologie de surveillance avancée afin de contrôler tout mouvement au dessus et en dessous de la surface. Un officier de la marine de Tsahal résume la situation : “Cette frontière a été calme pendant plusieurs années mais les choses se compliquent au Nord. Tout peut arriver.”

L’armée israélienne a récemment dévoilé la dernière acquisition de la Marine : le cinquième sous-marin de la classe Dolphin. Le Dolphin est considéré parmi les sous-marins les plus puissants et les plus avancés au monde. Il possède un large éventail de capacités furtives, de surveillance et d’attaques offensives qui convient à une grande variété de missions.

tsahal-dolphin-marine-sous-marin

Le commandant en chef de la Marine a salué le rôle historique des sous-marins d’Israël en matière de défense de l’état. Il a déclaré : “l’héritage dont la contribution unique et clandestine est un impressionnant chapitre dans la défense d’un état indépendant et souverain”.


Partager:


Comments: