Tsahal ouvre sa cellule de guerre contre les cyber-attaques

Un groupe de soldats défend les systèmes informatiques de Tsahal depuis cette cellule de guerre, opérationnelle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Israël est l’un des premiers pays au monde a avoir mis en place une équipe consacrée à la guerre informatique.

Le but premier est d’intervenir auprès des soldats de terrain dont les appareils informatisés utilisés dans les opérations ont été attaqués.

“Cette cellule de guerre fait partie intégrante des préparations opérationelles de Tsahal et son but est de préserver la continuité des systèmes informatiques en temps de guerres, dans l’air, en mer et sur la terre”, explique l’un des commandants de l’unité.

hamal cyber

La cellule de guerre est équipée de systèmes de contrôle et de surveillance avancés qui ont été développés par l’industrie de défense et l’armée israélienne. “Nous pouvons monitorer toute cyber activité dans le monde entier qui peut potentiellement nuire à Tsahal”, poursuit le commandant.

Les soldats de cette unité ont suivi un cours intensif de cyber-défense. La plupart des formations sont effectuées sur des simulateurs qui mettent en scène de fausses attaques.

Un pas de plus dans la cyber-défense

hamal cyber 2L’armée israélienne poursuit ses efforts pour mettre au point des technologies et des groupes de soldats capables de faire face aux dangers informatiques. Ces derniers mois, Tsahal a déjà lancé un nouveau système d’identification des incidents de fuite d’informations sur internet. Ce système est capable de localiser des fuites potentielles sur le web, analysant de nouveaux sites internet et les réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter. Dès qu’un incident se produit, le système alerte l’unité de sécurité de l’information qui agit dans les plus brefs délais.


Partager:


Comments: