Opération Pilier de Défense : retour sur huit jours de combats

Tsahal au passé > Guerres et Opérations > Opération Pilier de Défense

Le 14 novembre 2012, Tsahal lançait l’Opération Pilier de Défense contre les organisations terroristes de la bande de Gaza avec notamment pour but de réduire le nombre de tirs de roquettes contre les civils israéliens. Voici un résumé des évènements survenus au cours de cette opération.

L’opération a débuté par l’élimination d’Ahmed Jabari, Chef de la branche militaire du Hamas dans la bande de Gaza. Jabari était l’un des leaders de l’organisation terroriste, faisait partie de l’échelon de commandement le plus élevé du Hamas et était directement responsable d’attaques contre Israël par le passé ainsi que du kidnapping et de la captivité de Gilad Shalit.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=od0JfYCjASQ?rel=0]

En huit jours, Tsahal a ciblé plus de 1500 sites terroristes dans la bande de Gaza, identifiés et localisés par nos services de renseignements au cours des derniers mois et cachés par le Hamas au coeur des zones d’habitations civiles.

Parmi les leaders terroristes ciblés se trouvaient :

  • Ahmed Jabari, Chef de la branche militaire du Hamas – ciblé le 14 novembre
  • Habes Masmah, parmi les dirigeants de la police du Hamas – ciblé le 15 novembre
  • Ahmed Abu Jalal, Chef de la branche militaire du Hamas dans le centre de la bande de Gaza – ciblé le 16 novembre
  • Khaled Shaer, un des commandants des forces anti-tanks du Hamas – ciblé le 16 novembre
  • Osama Abdul-Jawad, un leader des cartels d’armement du Hamas dans le sud de la bande de Gaza- ciblé le 17 novembre
  • Ramez Harb, un leader du Jihad islamique, membre de la brigade de la ville de Gaza – ciblé le 19 novembre

Pendant l’opération, et ce pour la première fois, le Hamas et d’autres organisations terroristes ont tiré des roquettes longue-portée, comme les Fajr-5 de fabrication iranienne, sur Tel Aviv et Jérusalem. Tsahal a porté un coup significatif aux capacités de tirs de roquettes longue-portée, notamment les Fajr-5 de fabrication iranienne, mais plus de 3.5 millions d’Israéliens vivent aujourd’hui sous la menace des tirs de roquettes du Hamas .

De par la nature des conflits asymétriques, les victimes civiles collatérales sont une conséquence tragique mais malheureusement inévitable des opérations dans la bande de Gaza. Néanmoins, comme à son habitude, Tsahal a déployé les plus grands efforts pour réduire le nombre de victimes civiles et les dommages collatéraux.

En dépit des avertissements lancés par Tsahal destinés à sauver des vies civiles, le Hamas a donné l’ordre à sa population d’ignorer ces avertissements et a utilisé ses civils comme boucliers humains. Le Hamas a lancé des roquettes depuis des maisons, des écoles et des mosquées, et a implanté ses infrastructures jusqu’aux bâtiments appartenant aux médias à Gaza.

Ces huit derniers jours, la vie est devenue insupportable pour 3.5 millions d’Israéliens à portée des tirs des roquettes du Hamas. Les terroristes de Gaza ont bombardé Israël avec plus de 1500 roquettes.

Immeuble de Rishon LeZion frappé par une roquette de Gaza. Photo: Dror Einav

Plus de 900 roquettes ont frappé Israël. 421 autres ont été interceptées par les batteries de Dôme de fer, qui ont sauvé des vies et évité un grand nombre de victimes civiles en Israël. Plus d’une centainne de roquettes tirées par les terroristes a frappé la bande de Gaza elle-même, dont les habitants ont donc également été les victimes du Hamas.

En dépit de tous les efforts déployés par le Front intérieur, quatre civils israéliens ont été tués par des roquettes de Gaza et 112 autres blessés. Le Caporal Yosef Fartuk, 18 ans, qui effectuait leur service militaire dans Tsahal, a été tué  le 20 novembre par une roquette tirée de Gaza. De plus, le 22 novembre, le Lieutenant Boris Yamulnik , 18 ans, a succombé à ses blessures après avoir été touché par une roquette tirée de Gaza la veille.

La bande de Gaza est devenue une base avancée de l’Iran, forçant les citoyens israéliens à vivre sous la menace et dans des conditions insupportables. L’armée israélienne est déterminée à poursuivre ses frappes ciblées contre les sites utilisés pour mener des attaques contre Israël et ses citoyens.

Nombre de roquettes tirées en direction d’Israël au cours de l’opération :

  • 14 novembre : 75
  • 15 novembre : 316
  • 16 novembre : 228
  • 17 novembre : 237
  • 18 novembre : 156
  • 19 novembre : 143
  • 20 novembre : 221
  • 21 novembre (jusqu’à 21h) : 130

 Nombre de roquettes ayant frappé Israël : 

  • Nombre total de roquettes tirées depuis la bande de Gaza : 1506
  • Nombre de roquettes qui se sont abattues dans des terrains vagues : 875
  • Nombre de roquettes qui ont frappé des zones habitées : 58
  • Nombre de roquettes interceptées par le Dôme de Fer : 421
  • Nombre de tirs de roquettes ayant échoué : 152
Victimes israéliennes : 
  • Morts : 6
  • Blessés : 240

Year to Pillar of Defense FR2

Autres articles liés à l’Opération Pilier de Défense :


Partager:


Commentaires: