Le Chef du Renseignement : l’effritement du contrôle gouvernemental syrien constitue une nouvelle menace pour Tsahal

Dans le cadre de sa visite sur le Plateau du Golan, le Général Kochavi a déclaré que Tsahal et les services de renseignement se préparent aux conséquences de l’effritement du contrôle gouvernemental syrien et à l’infiltration de groupuscules djihadistes en Syrie.

Le Général Kochavi et d’autres responsables du Renseignement militaire israélien étaient hier (3 octobre) sur le Plateau du Golan pour discuter avec les officiers déployés dans la région, de la manière d’adapter les outils, des techniques de collecte de renseignement et des recherches aux bouleversements en cours à la frontière nord d’Israël.

« Nos prévisions pour le plateau du Golan sont en train de se réaliser : le régime syrien y perd progressivement le contrôle. Les combats entre les rebelles et l’armée syrienne ont désormais aussi lieu à quelques kilomètres de la frontière ». Il a poursuivi ses déclarations en expliquant que  » l’effritement du contrôle gouvernemental syrien et l’infiltration de cellules djihadistes constituent une nouvelle menace à laquelle Tsahal et le Renseignement se préparent à faire face. »

le Général Kochavi

le Général Kochavi

« Notre préparation et notre vigilance à la frontière nord est au coeur du travail du Renseignement dont la fonction principale est de donner à Tsahal la possibilité de se tenir prêt à affronter les nouveaux défis, tant au niveau de la collecte de renseignements et des recherches que sur le plan opérationnel. »


Partager:


Comments: