Le Dôme de Fer récompensé pour ses exploits

Le prix 2012 de la Défense d’Israël a été attribué à deux développeurs du Dôme de Fer, le système anti-roquettes, ainsi qu’aux « pères » de deux autres systèmes de défense.

La cérémonie s’est tenue lundi 3 septembre, en présence du président de l’Etat Shimon Peres, du ministre de la Défense Ehud Barak, du chef d’état-major le Lieutenant Général Benny Gantz ainsi que des chefs du Mossad et du Shin Bet.

« Quand nous avons découvert les projets des candidats nous étions stupéfaits », a expliqué le Major Général Danny Yatom, ancien chef du Mossad et actuellement responsable du comité en charge d’attribuer le prix.

Le système de défense “Dôme de Fer” tirant un missile pour intercepter une roquette ennemie

Le système de défense “Dôme de Fer” tirant un missile pour intercepter une roquette ennemie

 « Il est impossible de comprendre l’importance des réussites technologiques récompensées aujourd’hui, ainsi que leur contribution à la sécurité de l’Etat et de ses citoyens. »

Sur les trois projets récompensés, seul celui du Dôme de Fer a été rendu public. « Il s’agit d’un système extrêmement complexe qui intègre de nombreuses technologies », a explique le Major Général Yatom.

Une batterie du système anti-aérien Dôme de Fer

Une batterie du système anti-aérien Dôme de Fer

« Ce projet a été réalisé en un laps de temps très court avec un coût incroyablement bas par rapport à ses exigences et ses réussites. »

 « Le Dôme de Fer a fourni non seulement la sécurité aux citoyens d’Israël vivant près de la bande de Gaza, mais a également raccourci la durée des combats, a contribué à renforcer notre force de dissuasion et a rendu à l’échelon politique la flexibilité nécessaire pour prendre les décisions qui s’imposent », a pour sa part affirmé le ministre de la Défense Ehud Barak.

Ehud Barak visite une batterie de Dôme de Fer

En plus du Dôme de Fer, un second prix a été attribué au Bureau du Premier ministre et à IAI (Israel Aerospace Industries) pour le développement d’outils opérationnels « visant à réussir une mission d’une extrême complexité, qui nécessitait du courage et qui s’est achevé par des résultats impressionnants pour la sécurité d’Israël », a également précisé le Major Général Yatom.

Egalement invité à prendre la parole, le président de l’Etat Shimon Peres a estimé que le pays peut « faire face à n’importe quelle menace, d’où qu’elle vienne ».

« Nous avons connu de sérieuses menaces dans le passé et nous les avons toutes affrontées. Je conseille à nos ennemis de ne pas se tromper dans l’évaluation de nos capacités visibles et invisibles », a-t-il dit.

Des soldats font fonctionner les batteries de Dôme de Fer afin d’intercepter les roquettes qui représentent une menace directe pour les civils du sud du pays


Partager:


Comments: