Une mariée syrienne entre en Israël pour retrouver son fiancé israélien

La semaine dernière (16 août), en dépit de la situation délicate liée aux problèmes sécuritaires en Syrie, les autorités israéliennes ont autorisé l’entrée de la mariée syrienne Hiba Albani, via le passage de Quneitra. Sur le plateau du Golan, elle et son fiancé israélien, Fedaa Ibrahim, ont pu vivre des retrouvailles émouvantes. Le passage de Quneitra sépare deux pays qui ne sont pas en paix, mais où les échanges, réguliers, ont bien lieu.

À 11h00, les deux familles sont arrivées au poste de l’ONU le long de la frontière.

« Nous sommes heureux pour le jeune couple, les parents de la mariée sont ensuite rentrés a la maison », a expliqué le commandant du point de passage de Quneitra, le Capitaine Adham Ra’ad.

Les retrouvailles ont été organisées par la police israélienne et le ministère de l’Intérieur.

Frontière israélo-syrienne : Une frontière hermétique? Pas tout à fait…

La question des fiancées syriennes a été publicisé plusieurs fois, notamment par le cinéma israélien. Chaque année, des Druzes du Golan passent en Syrie pour un pèlerinage tandis que les étudiants des communautés druzes du Golan sont autorisés à étudier en Syrie. La situation actuelle ne les repousse pas. D’ailleurs, cette année leur nombre n’a pas diminué.

Vidéo: Rentrée scolaire 2011. Des collégiens d’écoles syriennes reviennent de vacances durant lesquelles ils ont rendu visite à leur famille en Israël.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=EczxVjioBhQ]

Quneitra est un passage des Nations Unies. Bien qu’il sépare deux pays qui ne sont pas en paix, environ 2000 personnes le traversent chaque année, y compris les épouses, les parents et les étudiants.

Par ailleurs, les corps des personnes qui souhaitaient être enterrées de l’autre côté de la frontière sont transférés via le passage. Tous ces passages sont possibles grâce à la coopération entre la Croix-Rouge et les gouvernements israélien et syrien.


Partager:


Comments: