Benny Gantz : « Ceux qui croient pouvoir éradiquer Israël devront faire face à notre force »

Une cérémonie annuelle à la mémoire des soldats de la Brigade d’infanterie Golani, morts au combat, a eu lieu hier (22 août). Le chef d’état-major le Lieutenant Général Benny Gantz, le commandant de la brigade Golani, le colonel Yaniv Asor, d’anciens commandants ainsi que des familles de combattants tués ont notamment pris part à l’évènement.

Depuis l’indépendance de l’État d’Israël, au cours des 64 dernières années, la Brigade Golani a perdu 1433 soldats lors d’opérations d’une difficulté extrême pour défendre le pays et ses habitants.

« Nous n’avons pas encore atteint une situation de calme », a déclaré le chef d’état-major au cours de la cérémonie.

Le chef d'état-major le Lieutenant Général Benny Gantz

Le chef d’état-major le Lieutenant Général Benny Gantz

 

« De nos jours, l’État d’Israël et ses habitants sont menacés. Ces menaces indiquent une évaluation erronée de notre force et de notre capacité. Ceux qui croient pouvoir éradiquer Israël et agir selon cette croyance feront face a la puissance de Tsahal. »

« A la lumière de ces menaces, nous nous tenons prêts le long des frontières de notre pays. Notra armée compte dans ses rangs les meilleurs soldats et les commandants les plus courageux du monde. « 

Le chef d'état-major le Lieutenant Général Benny Gantz et le commandant de la brigade Golani, le colonel Yaniv Asor

Le chef d’état-major, le Lieutenant Général Benny Gantz et le commandant de la brigade Golani, le colonel Yaniv Asor

Le Commandant de la Brigade Golani, le colonel Asor, a déclaré lors de la cérémonie: «Nous sommes fiers des opérations  realisées à travers le pays, et d’avoir protegé notre peuple face à ceux qui veulent nous faire du mal. Pour gagner. Pour assurer la sécurité de l’Etat d’Israël. « 


Partager:


Comments: