La technologie de Tsahal au service de la lutte contre les tunnels du Hamas

La division technologique terrestre a mis au point un nouveau système capable de détecter les tunnels de contrebande terroristes le long de la frontière avec Gaza. Véritable menace, c’est en passant par ces chemins que les terroristes responsables de l’enlèvement de Gilad Shalit en 2006 s’étaient infiltrés en Israël. 

Un soldat de Yahalom explore un tunnel de contrebande

Les soldats d’une prestigieuse unité de Tsahal ont développé un système qui permettrait de localiser des tunnels grâce à des capteurs et des appareils de détections habituellement utilisés dans l’industrie pétrolière.

Ce nouveau système sous-terrain sera installé le long de la frontière avec la bande de Gaza. Ces derniers mois, une série de tests ont été effectués à proximité du passage de Kerem Shalom situé entre Israël et Gaza et les résultats de cette nouvelle technologie, appelée « Strong Number » sont un succès.

Un porte-parole de l’armée s’est exprimé lundi dernier à la radio et a déclaré que « le système était fiable« .

Il pourrait donc devenir l’arme infaillible de Tsahal contre les activités terroristes dans les tunnels de contrebande.

Les tunnels de contrebande, quelle menace ?

Les tunnels de contrebande sont utilisés par l’organisation terroriste du Hamas s’approvisionner en missiles et roquettes qui seront ensuite tirés sur Israël, ou pour s’infiltrer en territoire israélien et dans le Sinaï,  le but de tuer ou d’enlever des civils et des soldats israéliens comme Gilad Shalit par exemple, retenu en otage pendant plus de cinq années.

En effet en 2006, les terroristes palestiniens ont utilisé un tunnel de contrebande près de Kerem Shalom en 2006 pour kidnapper Gilad Shalit. Le contrôleur de l’État d’Israël pointait l’année suivant l’épineux problème des tunnels et appelaient le gouvernement à prendre les mesures qui s’imposent pour y mettre fin.

Les soldats de l’unité d’élite du Génie militaire, Yahalom, sont en charge de l’exploration de ces tunnels. Il s’agit de l’une des responsabilités les plus dangereuses. Les tunnels sont généralement étroits et instable, il est donc très risqué d’y envoyer des soldats.

La mise en service de cette nouvelle technologie devrait permettre d’anéantir la menace représentée par les tunnels de contrebande dans la bande de Gaza mais aussi de protéger la vie des soldats israéliens.


Partager:


Comments: