Le Général Russo sur Gaza : une plus grande opération sera peut-être nécessaire dans le futur

Le Commandant de la Région Sud, le Général Tal Russo s’est rendu ce mercredi (14 mars) à Omer dans le sud d’Israël, suite à la récente escalade de violence.

Le Chef d'État-major Benny Gantz et le Général Tal Russo

Le Chef d'État-major Benny Gantz et le Général Tal Russo

«Tsahal fait tout son possible pour que les résidents du sud d’Israël puissent mener une vie normale, mais je ne sais pas pour combien de temps le calme est revenu. Il est possible que nous devions mener une opération de plus grande envergure,» a déclaré le Général Russo.

Le Commandant de la Région Sud a rappelé que les violences avaient été lancées après que Tsahal a déjoué une attaque terroriste au sud du pays. Selon lui, l’attentat qui devait avoir lieu aurait été aussi meurtrier que celui d’août dernier, dans lequel huit Israéliens avaient trouvé la mort.

«Il est évident que nous devions empêcher cette attaque», a déclaré le Commandant de la Région Sud.

Selon le Général Russo, la dernière escalade de violence est un échec pour les organisations terroristes dans la bande de Gaza, qui n’ont pas réussi à faire payer un lourd tribut à Israël.

Il a aussi affirmé que Tsahal n’avait pas utilisé toutes ses capacités pour contrer l’offensive.

«Aujourd’hui, aucune organisation ne dirige vraiment la bande de Gaza, personne ne peut donner l’ordre de faire cesser les tirs de missiles. La bande de Gaza n’est pas une zone sous contrôle. D’ailleurs, une opération plus intense n’aurait pas forcément abouti à une résolution totale du problème. Nous ne considérons pas les évènements à l’aune du nombre de terroristes que nous avons éliminés. Je considère que nous avons déjoué une attaque terroriste et que nous avons su réagir.»


Partager: